Ricco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ricco Wassmer
Defaut 2.svg
Naissance
Décès
(à 56 ans)
Ropraz, Suisse
Nom de naissance
Erich Heinrich Wassmer
Nationalité
Suisse Drapeau de la Suisse
Activités
Maîtres
Mouvement
Œuvres réputées
Dîner au château (c. 1934)
Pereoo Faraoa (c. 1948)
Saint-Pourçain (c. 1951)
Le cadre (c. 1954)
Le beau cheval (c. 1966)

Erich Wassmer dit Ricco, né à Allschwil près de Bâle le et mort le à Ropraz, est un artiste peintre suisse[1]. Les caractéristiques de son travail sont des mondes de rêve dans le style du réalisme magique avec des jeunes hommes minces dans des compositions surréalistes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Erich Wassmer est né d'un père grand industriel et mécène, dont les amis de la famille étaient le poète Herman Hesse, le compositeur Othmar Schoeck ou l'artiste peintre Louis Moilliet. Il grandit au château de Bremgarten, près de Berne, ou il passe une enfance de rêve. Ernst Wassmer marque la fin de l'enfance avec un nouveau nom: Ricco. Il étudie la peinture à Munich chez Julius Hüther et à Paris à l'Académie Ranson chez Roger Bissière, ainsi que quelques mois à l'atelier de Cuno Amiet et à l'école de peinture de Max von Mühlenen. Fasciné par la mer, Ricco se fait tatouer une ancre. Dans les années 1948 à 1949, il s'embarque pour Tahiti et s'engage comme matelot sur les mers du Sud, Bombay, Hawaï, et le Japon. De retour en Europe, dans les années 1950, il s'installe au Château de Bompré, près de Vichy. En 1963, la police française découvre des photos de garçons nus dans son atelier et il est arrêté et mis en prison pour conduite contraire aux bonnes mœurs. Après sa mise en liberté, Ricco s'installe au château de Ropraz où il meurt à l'âge de 56 ans, en 1972, des suites de problèmes pulmonaires.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dîner au château, (1934), collection particulière
  • Grotto tessinois, (1936), collection particulière
  • Colibri avec portrait de Rimbaud, (1944), collection particulière
  • Pereoo Faraoa, (1948), propriétaire inconnu
  • Saint-Pourçain, 1951, Collection Manuel Rivera-Ortiz
  • Bateau à vendre, (1954), collection particulière
  • Nature morte au crayon, (1953), collection particulière
  • Le cadre, (1954), collection particulière
  • Jean du phare, (1956), collection particulière
  • On ne saura jamais, (1960), Musée des Beaux-Arts de Berne
  • Der Gieu u d’iffle, (1966), collection particulière
  • Le beau cheval, (1966), Musée des Beaux-Arts de Berne

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Falconnier, « Ricco Wassmer Le peintre s'est arrêté à Ropraz », L'Hebdo,‎ (lire en ligne)
  2. Ricco Wassmer - Fondation Estrée
  3. Musée des Beaux-Arts de Berne

Sources[modifier | modifier le code]