Riccardo Zoidl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Riccardo Zoidl
Sportler des Jahres 2013 Österreich Riccardo Zoidl.jpg

Riccardo Zoidl en 2013.

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
LinzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Distinction
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires

Riccardo Zoidl, né le à Linz, est un coureur cycliste autrichien. Il est passé professionnel en 2012 au sein de l'équipe RC Arbö Gourmetfein Wels. Il est actuellement membre de l'équipe Felbermayr Simplon Wels.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de l'équipe RC ARBÖ Wles Gourmefein à partir de 2008, il y devient professionnel en 2012, après avoir pris la deuxième place du championnat d'Autriche de cyclisme sur route en 2011. En 2012, la première saison durant laquelle il peut se consacrer pleinement au cyclisme[1], il est champion d'Autriche du contre-la-montre, et vainqueur d'étape du Tour de Haute-Autriche. Il remporte lors de la saison 2013 plusieurs courses par étapes dont le Circuit des Ardennes international, le Tour de Bretagne, le Tour de Haute-Autriche et le Tour d'Autriche.

Le 26 août 2013, Zoidl s'engage avec la formation Trek Factory Racing pour la saison 2014[2].

Sélectionné ensuite championnats du monde de Florence, il est 30e du contre-la-montre puis abandonne la course en ligne[3] à la suite d'une chute. Quelques jours plus tard, des examens médicaux montrent que Zoidl s'est fracturé le bassin à cette occasion[4].

Avec sa nouvelle formation, Zoidl termine en début de saison troisième du Tour méditerranéen. Sa saison est ensuite perturbée par une fracture de la clavicule droite survenue lors d'une chute durant les Strade Bianche[5]. Il dispute ensuite le Tour d'Italie, son premier grand tour, puis conserve son titre de champion d'Autriche. En 2015, il est deuxième du championnat d'Autriche contre-la-montre, huitième du Tour de Californie et participe au Tour d'Espagne. Durant l'intersaison, il se fracture une clavicule en tombant durant un stage d'entrainement[6]. L'année suivante, il dispute deux grands tours, le Giro et la Vuelta, et remporte l'étape-reine du Tour de Croatie et le Raiffeisen Grand Prix.

En 2017, il s'engage avec l'équipe continentale Felbermayr Simplon Wels dont il a été membre de 2008 à 2013[7].

Palmarès et classements[modifier | modifier le code]

Par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
UCI World Tour nc[8] nc[9] nc[10]
UCI Europe Tour 1 064e[11] 301e[12] 206e[13] 1er[14] 670e[15]
Légende : nc = non classé

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Mühlviertel hat einen Radprofi », sur meinbezirk.at, (consulté le 2 janvier 2016)
  2. « Riccardo Zoidl courra en 2014 pour Trek », sur cyclismactu.net, (consulté le 27 août 2013)
  3. (en) Barry Ryan, « Rui Costa wins men's road race world championship », sur cyclingnews.com,
  4. Renaud Breban, « Zoidl souffre d'une fracture du bassin », sur cyclismactu.net,
  5. Antoine Barthélémy, « Clavicule droite cassée pour Riccardo Zoidl », sur 100pour100-velo.com,
  6. (en) « Zoidl breaks collarbone at Trek's opening training camp », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  7. (en) « Riccardo Zoidl returns to Austrian Continental team for 2017 - News Shorts », sur cyclingnews.com, (consulté le 23 décembre 2016)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :