Rhizoïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Schéma simplifié d'un prothalle de fougère.

Un rhizoïde est une filament rencontré chez certains thallophytes et les formes gamétophytiques de ptéridophytes.

Il assure la fonction de fixation sur un substrat des prothalles et de certains thalles ou de colonies d'algues filamenteuses « fixées », mais contrairement aux vraies racines des végétaux vasculaires, n'absorbe pas les éléments nutritifs du sol.

Description[modifier | modifier le code]

Il peut être unicellulaire ou multicellulaire.

Ce sont des cellules dont la différenciation a abouti à l'apoptose, qui sont donc des cellules mortes.

Histoire évolutive[modifier | modifier le code]

Évolution des principales structures et des plans d'organisation chez les plantes.
Article détaillé : histoire évolutive des végétaux.

Les rhizoïdes peuvent être assimilés à des racines mais n'en sont pas. En effet, les racines jouent un important rôle dans l'absorption minérale, ce qui n'est pas le cas des rhizoïdes (les cellules mortes ne peuvent pas participer aux échanges).

Ils sont en quelque sorte l'ancêtre de la racine, élément anatomique apparu à la fin du Silurien, il y a environ 400 millions d'années.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]