Rhinolophus euryale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les chiroptères
Cet article est une ébauche concernant les chiroptères.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rhinolophus euryale
Description de cette image, également commentée ci-après

un rhinolophus euryale en vol

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Placentalia
Ordre Chiroptera
Famille Rhinolophidae
Genre Rhinolophus

Nom binominal

Rhinolophus euryale
(Blasius, 1853)

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après

Répartition de rhinolophus euryale

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Le Rhinolophe euryale[1] (Rhinolophus euryale) est une espèce de chauve-souris.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Rhinolophe euryale est une espèce dont les habitats de chasse et le régime alimentaire sont peu connus en Europe. Comme tous les rhinolophes, le Rhinolophe euryale émet les ultra-sons par le nez et non par la bouche comme les autres Microchiroptères. Il ne possède pas de tragus.

  • Taille : corps de 4,2 à 5,8 cm.
  • Envergure : 30 à 32 cm.
  • Poids : 8 à 17,5 g.
  • Habitat estivale : milieu bati (château, comble d'église).
  • Habitat hivernal : grottes, mines (95 % d'hygrométrie), températures constantes et élevées.
  • Lieu de chasse : forêts de feuillus, les petits talwegs boisés et le long de la ripisylve basse ou arborée.
  • Alimentation : lépidoptères, diptères, coléoptères.
  • Ultra-son : 102 à 104 kHz C.F. longue et F.M. courte et abrupte
  • Vol : vol louvoyant, plutôt lent, sans crochets brusques ni surplace, proche de la végétation.
  • Longévité : inconnu.
  • Reproduction :
  • Répartition : Le Rhinolophe euryale se retrouve tout autour de la Méditerranée (de l’Espagne au Turkestan et à l'Iran). En France, les effectifs semblent concentrés dans le Sud Ouest (plus de 50 % des effectifs français connus en hibernation) et Midi-Pyrénées (plus de 50 % des effectifs français connus en reproduction). Dans les autres régions françaises, les populations présentes accusent un fort déclin et le Rhinolophe euryale a presque disparu de Bourgogne, du Centre, de Franche-Comté, des Pays de la Loire, de Rhône-Alpes et de Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • Protection : espèce protégée.

Cette espèce ressemble au rhinolophe de Mehely. Les rhinolophes euryales ne s'enveloppent pas dans leurs ailes au repos.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]