Zamenis scalaris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rhinechis scalaris)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Couleuvre à échelons

Zamenis scalaris
Description de l'image Benny Trapp Rhinechis scalaris Portugal.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Sous-famille Colubrinae
Genre Zamenis

Nom binominal

Zamenis scalaris
(Schinz, 1822)

Synonymes

  • Coluber scalaris Schinz, 1822
  • Elaphe scalaris (Schinz, 1822)
  • Rhinechis scalaris (Schinz, 1822)
  • Xenodon michahelles Schlegel, 1837

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Zamenis scalaris, la Couleuvre à échelons est une espèce de serpents de la famille des Colubridae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Répartition

Cette espèce se rencontre en Espagne, au Portugal, à Gibraltar, dans le Sud de la France et en Italie en Ligurie.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce sont des serpents diurnes des zones ensoleillées, rocailleuses ou broussailleuses, capables de grimper dans les buissons. Ils se nourrissent de petits mammifères et d'oiseaux.

Description[modifier | modifier le code]

Détail de l'avant d'une Couleuvre à échelons
Adulte
Juvénile

Les adultes mesurent en général 120 cm (160 cm au maximum). Ce sont de grands serpents sveltes au museau pointu dépassant la mâchoire inférieure et à la queue courte. La pupille est ronde et l'arrière de l'écaille rostrale (bout du museau) est très pointu.

Les adultes sont assez uniformes, bruns à jaune-grisâtre avec deux lignes foncées le long du dos. Les juvéniles sont très marqués, plus jaunes, avec des taches noires en forme de H sur le dos donnant l'aspect d'une échelle, caractéristique qui est à l'origine du nom donné à l'espèce.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de cette espèce, scalaris, vient du latin scala, « échelle », car les juvéniles ont des motifs en forme d'échelle sur le dos (d'où son nom de couleuvre à échelons)[2].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Schinz, 1822 : Das Thierreich eingetheilt nach dem Bau der Thiere als Grundlage ihrer Naturgeschichte und der vergleichenden Anatomie von dem Herrn Ritter von Cuvier, J. G. Cotta, Stuttgart, vol. 2.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Belin, coll. « Éveil nature », , 207 p. (ISBN 2-7011-4142-7)