Rheum rhabarbarum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rheum rhabarbarum, la rhubarbe des jardins est une espèce de plante herbacée de la famille des Polygonaceae plus communément appelée rhubarbe.

Rheum rhabarbarum
Valeur nutritionnelle moyenne
pour 100 g
Apport énergétique
Joules 88 kJ
(Calories) (21 kcal)
Principaux composants
Glucides 4,54 g
- Amidon ? g
- Sucres 1,1 g
- Fibres alimentaires 1,8 g
Protéines 0,9 g
Lipides 0,2 g
Eau 93,61 g
Minéraux & Oligo-éléments
Calcium 86 mg
Cuivre 0,021 mg
Fer 0,22 mg
Magnésium 12 mg
Manganèse 0,196 mg
Phosphore 14 mg
Potassium 288 mg
Sélénium 1,1 mg
Sodium 4 mg
Zinc 0,1 mg
Vitamines
Vitamine B1 0,02 mg
Vitamine B2 0,03 mg
Vitamine B3 (ou PP) 0,3 mg
Vitamine B5 0,085 mg
Vitamine B6 0,024 mg
Vitamine C 8 mg
Acides aminés
Acides gras

Source : « Food Composition Databases Show Foods -- Rhubarb, raw », sur Grails (consulté le 6 mai 2018)

C'est une plante vivace et forte, haute jusqu'à 2 m, ayant des feuilles longues de 50-60 cm. Les limbes des feuilles sont allongées, ovoïdes et fortement ridés. Le diamètre de la tige peut atteindre 5 cm. Elle fleurit généralement en juin et juillet. Elle vient d'Asie centrale (Mongolie, Sibérie) et est depuis longtemps cultivée en Europe. En République tchèque on la trouve dans la plupart des jardins.

Seules les tiges de la rhubarbe peuvent être consommées et jamais crues. Elles sont utilisable pour préparer soupes de fruits, compotes, confitures et gâteaux. Lors de la cuisson, il n'est pas recommandé d'utiliser des ustensiles de cuisine en aluminium, car l'aluminium réagit avec l'acide oxalique contenu dans la rhubarbe.

Toxicité[modifier | modifier le code]

Les feuilles vertes de la rhubarbe contiennent des substances toxiques, y compris l'acide oxalique qui est néphrotoxique et corrosif.

De nombreux cas d'empoisonnement aux feuilles de rhubarbe datent de la Première Guerre mondiale, quand la consommation de la rhubarbe a été recommandée au Royaume-Uni.[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Plant List, consulté le 22 mars 2014
  2. AAgriculture et Agroalimentaire Canada;Gouvernement du Canada, « Système canadien d'information sur les plantes toxiques - Rheum rhaponticum (Nom scientifique) », sur www.cbif.gc.ca (consulté le 4 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :