Rhapta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rhapta est le nom du comptoir le plus important de la côte de l'Afrique de l'Est à partir, au moins, du Ier siècle. Sa localisation n'est pas formellement identifiée et plusieurs sites peuvent correspondre à cette ville, généralement situés entre le fleuve Pangani au nord et Dar es-Salaam au sud (Desanges, p. 26).

Histographie[modifier | modifier le code]

La première mention de ce marché se fait dans le chapitre 16 de Le Périple de la mer Érythrée et est décrit comme le dernier marché d'Azania, à deux jours de voyage de l'île de Menouthis soumise au règne des Mapharitis dans la péninsule arabe. Selon l'explorateur Diogène Rhapta est à l'embouchure de la rivière éponyme, à l'opposé de l'île de Menouthis et proche des montagnes de la Lune où le Nil Blanc prend, selon la légende, sa source. Ce récit semble confirmé par Claude Ptolémée. Rhapta est aussi mentionnée au VIe siècle par Cosmas Indicopleustès.

Localisation[modifier | modifier le code]

Batons de cannelle.

Plusieurs emplacements sont proposés:

Commerce[modifier | modifier le code]

Le seul commerce attesté par Le Périple de la mer Érythrée est l'ivoire ainsi que les écailles de tortues. Cependant plusieurs sources antiques indiquent que plusieurs épices passaient par cette région pour venir en Occident. Ces sources sont peu fiables.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chami, F. A. 1999. "The Early Iron Age on Mafia island and its relationship with the mainland." Azania, 34, pp. 1–10.
  • Desanges, Jehan 1988. "Les Relations de l'Empire romain avec l'Afrique nilotique et érythréenne, d'Auguste à Probus." Rise and Decline of the Roman World. Teil II, Principat [ANRW, 10 fasc. 1], Berlin & New York: W. de Gruyter, p. 3-43 (ISBN 3-11-008843-6) (en ligne ).
  • Huntingford, G. W. B. 1980. Periplus of the Erythraean Sea. London: the Hakluyt Society.
  • Miller, James Innes. 1969. Chapter 8: "The Cinnamon Route". In: The Spice Trade of the Roman Empire. Oxford: University Press. Second Édition. Reprint, Oxford : Clarendon Press [for Sandpiper Books], 1998 (ISBN 0-19-814264-1 et 9780198142645).
  • Ray, Himanshu Prabha, éd. 1999. Archaeology of Seafaring: The Indian Ocean in the Ancient Period. Pragati Publications, Delhi.
  • Schoff, Wilfred H. 1912. The Periplus of the Erythræan Sea. New York, Longmans, Green, and Co. Second Édition. Reprint, New Delhi, Oriental Books Reprint Corporation. 1974.

Liens internes[modifier | modifier le code]