Rhapta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rhapta (en grec ancien Ῥάπτα / Rápta) est le nom d'un comptoir de la côte de l'Afrique de l'Est à partir, au moins, du Ier siècle. Son importance dans le système commercial de l'océan Indien occidental n'est pas consuellement établi[1],[2]. Sa localisation n'est pas formellement identifiée et plusieurs sites peuvent correspondre à cette ville, généralement situés entre le fleuve Pangani au nord, et Dar es-Salaam au sud (Desanges, p. 26), voire encore plus au sud, près du delta de Rufiji (Chami 2006).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de ce marché apparaît dans le chapitre 16 du Périple de la mer Érythrée où il est décrit comme le dernier marché d'Azanie (voir Chami 2011-2015), à deux jours de voyage de l'île de Menouthis soumise au règne des Mapharitis dans la péninsule arabe. Selon l'explorateur Diogène, Rhapta est à l'embouchure de la rivière éponyme, à l'opposé de l'île de Menouthis et proche des montagnes de la Lune où le Nil Blanc prend, selon la légende, sa source. Ce récit semble confirmé par Claude Ptolémée. Rhapta est aussi mentionnée au VIe siècle par Cosmas Indicopleustès.

Localisation[modifier | modifier le code]

Batons de cannelle.

Plusieurs emplacements sont proposés:

Commerce[modifier | modifier le code]

Le seul commerce attesté par Le Périple de la mer Érythrée est l'ivoire ainsi que les écailles de tortues. Cependant des sources antiques, comme Pline l'Ancien, indiqueraient que le commerce de plusieurs épices passait par cette région, nommée alors Azania / Ἀζανία (voir Chami 2011-2015).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) B.A. Datoo, « Rhapta: the location and importance of East Africa's first port », Azania, vol. 5, no 1,‎ , p. 65-75 (DOI 10.1080/00672707009511528)
  2. (en) Gwyn Campbell, Early Exchange between Africa and the Wider Indian Ocean World, Springer, (lire en ligne), p. 136

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources anciennes[modifier | modifier le code]

À propos de Rhapta[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]