RhB Ge 6/6 I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ge 6/6I
Description de cette image, également commentée ci-après
La Ge 6/6I 410 en gare de Samedan (1985)
Identification
Exploitant(s) RhB
Désignation 401–415
Type locomotive électrique
Constructeur(s) SLM BBC MFO
Livraison 1921-1929
Effectif 15
Retrait 1974–2008 (414 et 415 préservées)
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux CC
Écartement 1000 mm
Alimentation 11 kV 16,7 Hz
Puissance unihoraire : 840 kW
Masse en service 66 t
Masse adhérente 66 t
Longueur HT 13,300 m
Vitesse maximale 55 km/h

La Ge 6/6 I est une locomotive électrique des chemins de fer rhétiques (RhB). Du fait de leur forme et de leur structure – semblable aux Ce 6/8 des CFF – ces machines de type CC ont été surnommées "crocodiles rhétiques" par les amateurs, la dénomination officielle restant "CC".

Histoire[modifier | modifier le code]

La 412, aujourd'hui détruite, en tête d'un train spécial à Preda sur la ligne de l'Albula.
La 407 était exposée de 1994 à 2011 devant la gare de Bergün. Elle se trouve depuis devant le musée du chemin de fer de l'Albula.

À la suite de l'électrification, en 1919, de la ligne de l'Albula, les RhB commandèrent en 1921 six machines numérotées Ge 6/6 401 à 406. L'extension de l'électrification à la ligne Landquart-Davos nécessitait de nouvelles locomotives, plus puissantes que les séries précédentes Ge 2/4 et Ge 4/6. Les constructeurs étaient la SLM Winterthur, BBC et Oerlikon. 15 exemplaires furent mis en service jusqu'en 1929 :

  • les 401 à 406 en 1921 ;
  • les 407 à 410 en 1922 ;
  • les 411 et 412 en 1925, et
  • les 413 à 415 en 1929.

Ces nouveaux engins permirent d'évincer les locomotives à vapeur du réseau de base. Elles remorquèrent des trains lourds et prestigieux, dont le Glacier-Express.

Après plus de 50 ans de service, la première machine fut radiée en 1974. Depuis 1958, les nouvelles locomotives Ge 6/6 II remplaçaient les crocodiles sur les services les plus difficiles. La livraison, dès 1973, des Ge 4/4 II accéléra le déclin des Ge 6/6 I, si bien qu'en 1984 six locomotives furent radiées. Depuis la réforme de la 411 à la suite d'un accident en – elle se trouve aujourd'hui au Deutsches Museum – seules les 414 et 415 restent en état de marche. Elles sont basées à Landquart et à Samedan. La 412 a été peinte en bleu foncé en 2006, pour les 75 ans du Glacier-Express, mais elle fut réformée et démolie en 2008 à la suite d'une avarie de bielles.

Les 15 locomotives, numérotées 401 à 415, n'ont pas de nom. Six d'entre elles existent encore, dont deux sont encore en service aux RhB. La Ge 6/6 I 407 se trouve à Bergün devant le musée du chemin de fer de l'Albula, garnie d'un simulateur de conduite. Neuf locomotives ont été détruites : la 401 après un accident en 1975, six autres après la livraison de la deuxième tranche des Ge 4/4 II en 1984. Enfin, les 413 et 412 en 1996 et 2008 ont été détruites après avoir servi de réserves de pièces à la suite d'avaries de transmission.

Liste des Ge 6/6 I des chemins de fer rhétiques[modifier | modifier le code]

Numéro Mise en service Réforme État
401 30.06.1921 1974 Accidentée et démolie en 1975
402 11.07.1921 1985 Exposée au Musée suisse des transports à Lucerne
403 19.07.1921 1984 Démolie
404 30.07.1921 1984 Démolie
405 19.08.1921 1984 Démolie
406 16.09.1921 1984 Exposée aux ateliers BBC à Oerlikon, puis en 1999 à Pratteln, et dès 2005 au musée ferroviaire de Kerzers-Kallnach
407 20.07.1922 1985 Exposée à l'UBS à Zurich, puis en 1994 en gare de Bergün, depuis 2011 devant le musée du chemin de fer de l'Albula à Bergün
408 12.08.1922 1984 Démolie
409 29.08.1922 1984 Démolie
410 24.10.1922 1984 Démolie
411 26.10.1925 2000 Radiée à la suite d'un accident, depuis 2001 au Deutsches Museum à Munich
412 27.11.1925 2008 Démolie en 2008
413 17.06.1929 1993 Démolie en 1996
414 25.06.1929 - Préservée en état de marche
415 02.07.1929 - Préservée en état de marche

Modélisme[modifier | modifier le code]

Les Ge 6/6 I ont été reproduites dans différentes versions, notamment en HOm par Bemo et en IIm par LGB.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Jeanmaire: Rhätische Bahn. Stammnetz-Triebfahrzeuge. Villigen AG, 1995. (ISBN 3-85649-219-4)
  • Francesco Pozzato u.a.: Die Krokodile Ge 6/6 I der Rhätischen Bahn. Loki spezial Nr.9, 1995. (ISBN 3-85738-049-7)
  • Wolfgang Finke, Hans Schweers, Die Fahrzeuge der Rhätischen Bahn 1889–1998, vol. Band 3: Lokomotiven, Triebwagen, Traktoren, Aachen, Schweers + Wall, (ISBN 3-89494-105-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :