RhB ABe 4/4 I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
RhB ABe 4/4 I
Les ABe 4/4 I 30 und 34 près d'Alp Grüm

Les ABe 4/4 I 30 und 34 près d'Alp Grüm

Identification
Exploitant(s) RhB
Désignation 30−38 et 9922–24
Type automotrice électrique
Constructeur(s) SIG, Alioth
Livraison 19081911
Effectif 9 (5 encore en service)
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux BB
Écartement 1 000 mm
Alimentation 1 kV =
Puissance continue 395 kW; 440 kW (35–38) kW
Effort de traction 102 kN
Masse en service 30 t
Longueur 13,930 m
Largeur 2,500 m
Vitesse maximale 55 km/h
Les ABe 4/4 I 34 et 30

Les ABe 4/4 I sont des automotrices du chemin de fer de la Bernina, aujourd'hui partie intégrante des chemins de fer rhétiques numérotées 30 à 38 (motrice trenta). Construites de 1908 à 1911, elles furent modifiées de 1946 à 1953.

Les automotrices du chemin de fer de la Bernina (BB)[modifier | modifier le code]

ABe 4/4 I Nr. 31 devant le dépôt de Poschiavo

Le chemin de fer de la Bernina, ouvert en 1908, commanda à SIG et Alioth un ensemble de 17 automotrices réparties en deux séries.

Les BCe 4/4 de la première série mesuraient 13,93 m de long et comportaient 12 places de deuxième classe et 31 places de troisième classe. Les automotrices BCFe 4/4 21 à 23 de la deuxième série mesuraient 14,33 m de long et comportaient un compartiment à bagages à la place de sept des places de troisième classe (ce compartiment comportait toutefois sept strapontins[1]). Les types étaient à l'origine notés BCe4 respectivement BCFe4.

L'équipement électrique était identique sur tous les véhicules, avec une puissance de 220 kW à 22 km/h.

Ces automotrices contrastaient avec les matériels verts et gris contemporains, de par leur livrée jaune, leurs marquages rouge foncé et leurs plaques de destination rouge vif. La n°13 fut renumérotée n°15 en 1921 en raison de la superstition de certains voyageurs.

Modification par les RhB[modifier | modifier le code]

En 1943, les RhB reprirent le chemin de fer de la Bernina et son matériel roulant. Avec 35 années de service, celui-ci n'était pas en fin de vie, mais ses performances laissaient à désirer. On renonça pour des raisons financières à acheter de nouvelles automotrices ; à la place les RhB commencèrent à moderniser le matériel existant dans les ateliers de Landquart et Poschiavo.

Les résistances de démarrage et de freinage, jusqu'alors montées sous le châssis furent déplacées sur le toit. Les lyres de prise de courant furent remplacées par des pantographes en losange.

Neuf automotrices reçurent un équipement électrique entièrement nouveau ; la puissance passa à 395 kW, et 440 kW par la suite. Cela permit d'augmenter la masse maximale remorquée de 20 t à 40 t et la vitesse maximale de 45 km/h à 55 km/h. Les véhicules modifiés furent numérotés 30 à 38 (voir tableau).

Le chemin de fer d'Arosa, électrifié en 2200 V continu et également absorbé par les RhB pendant la Deuxième guerre mondiale, disposait de six automotrices, ce qui était insuffisant pour le service des sports d'hiver. Comme les périodes de pointe de la ligne de la Bernina se situaient en été, il était possible d'envoyer quelques automotrices à Coire en hiver.

Dans ce but, les ABe 4/4 31 à 34 furent transformées en engins bi-tension, par l'installation d'un nouvel équipement électrique , freinage à récupération et des moteurs Sécheron plus puissants, ainsi que du frein à air comprimé pour les automotrices, le train restant freiné au frein à vide. Une cinquième automotrice , la n° 30, fut transformée en 1953. Le type de circuit de puissance utilisé permit ultérieurement la commande en unités multiples.

Les engins n° 35 à 38, ont reçu un équipement mono-tension avec un contrôleur Oerlikon et sans compresseur. L'absence d'équipement bi-tension permit d'obtenir une puissance plus élevée.

Les huit autres engins conservèrent leur ancien équipement et leurs numéros. Leur puissance put toutefois être augmentée à 350 kW par une meilleure aération des moteurs de traction.

Lors de la suppression de la 3e classe en 1956, les BCe 4/4 devinrent ABe 4/4, et les BCFe 4/4 devinrent ABFe 4/4 (puis ABDe 4/4 dès 1961).


Déclin et réforme[modifier | modifier le code]

Depuis 1988-90, avec la mise en service des ABe 4/4 III, l'utilisation de ces anciennes automotrices en service voyageurs a fortement diminué. Elles circulaient toutefois régulièrement en été notamment sur le train 1642. Depuis la mise en service des Allegra début 2010, elles n'assurent plus de service régulier.

Cinq exemplaires étaient encore en service en juin 2010 :

  • les deux automotrices historiques jaunes 30 et 34,
  • et trois automotrices de travaux Xe 4/4 9922–24.

Livrées[modifier | modifier le code]

ABe 4/4 I Nr. 30 en gare d'Ospizio Bernina

Les automotrices sont entrées en service sur le chemin de fer de la Bernina avec une livrée jaune. Après la fusion avec les RhB, elles furent repeintes en vert foncé et crème, à la fin des années 1950 certaines étaient entièrement vertes. Quelques-unes conservèrent cette livrée jusqu'à leur réforme, les autres furent repeintes en rouge dans les années 1960.

Les n° 30 et 34 furent repeintes en jaune respectivement en 2000 et 2001 et restaurées pour les rapprocher extérieurement de leur état d'origine. Elles circulent sur des trains spéciaux ainsi que lors des pointes estivales, accompagnées des voitures C 114 et BC 110, restaurées par le Club 1889 sur le même principe que les automotrices.

Liste[modifier | modifier le code]

Liste des ABe 4/4 I et ABDe 4/4 des chemins de fer rhétiques (ex- chemins de fer de la Bernina)
Numéro
d'origine
Mise en service Transformation Nouveau
numéro
Dernier
numéro
Livrée Remarques État
jaune vert et crème vert rouge
1 1908 1947[2 1] 31 31 1908 1947 1959 1963 réformée en 2009, détruite
2 1908 1946[2 1] 32 32 1908 1946 1957 1965 réformée en 2009, détruite
3 1908 3 1908 19.. 1957 - réformée en 1969, détruite
4 1908 1947[2 1] 34 34 1908
2001
1947 - 1962 restaurée en 2001, jaune En service
5 1908 1946[2 1] 33 33 1908 1946 1956 - Brûlée le 8. Mai 1962 à Alp Grüm réformée en 1962, détruite
6 1908 9921 1908 - - 1960 1960 : véhicule de service Xe 4/4 9921, brun-rouge réformée en 1969, détruite
7 1908 7 1908 19.. 1957 - réformée en 1965, détruite
8 1908 8 1908 19.. - - réformée en 1967, détruite
9 1908 1953 9920 1908 - 1953 1964/90 1951 : endommagée par une avalanche, reconstruite sous forme de véhicule de service Xe 4/4 réformée en 1998, détruite
10 1908 1949 35 35 1908 1949 - 1962 réformée en 2010; vendue au Chemin de fer-musée Blonay-Chamby, en service
11 1909 11 1909 19.. - 1964 réformée en 1976, détruite
12 1909 1951 37 9923 1909 1951 1957 1965 1997 : transformée en Xe 4/4 9923, en réserve à Poschiavo, orange détruite en janvier 2015
13 1909 15 1909 19.. - - 1921 : renumérotée 15 réformée en 1969, détruite
14 1909 1950 36 9924 1909 1950 - 1963 1998 : transformée en Xe 4/4 9924, en réserve à Pontresina, orange réformée en 2012, détruite
21 1911 1949 38 9922 1911 1948 - 1962 Compartiment fourgon conservé, désignation ABDe 4/4
1992 : transformée en Xe 4/4 9922, service de la caténaire à Poschiavo, jaune
En service
22 1911 1953 [2 1] 30 30 1911
2000
1953 - 1966 Compartiment fourgon supprimé en 1953, restaurée en 2000, jaune En service
23 1911 23 1911 1948 1956 - Compartiment fourgon supprimé en 1956 réformée en 1969, détruite
  1. a, b, c, d et e Bi-tension 1000 V/2200 V =, utilisable sur la ligne d'Arosa jusqu'en 1997

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Jeanmaire: Die elektrischen und Diesel-Triebfahrzeuge schweizerischer Eisenbahnen. Vierter Teil: Die Gleichstromlinien der Rhätischen Bahn. Archiv Nr. 20, Verlag Eisenbahn, Villigen AG 1975, (ISBN 3-85649-020-5), Abbildungen 133–135

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gian Brüngger: 100-jährige Bergsteiger, Geschichte der ersten Triebwagengeneration BCe 4/4 und BCFe 4/4 der Berninabahn. LOKI spezial 30, Lokpress AG, Zürich 2008, (ISBN 978-3-9523386-1-2)
  • Claude Jeanmaire: Die Gleichstromlinien der Rhätischen Bahn. Verlag Eisenbahn, Villigen 1975, (ISBN 3-85649-020-5)
  • Peter Willen; Lokomotiven der Schweiz 2, Schmalspur Triebfahrzeuge. Orell Füssli, Zürich 1972
  • Wolfgang Finke, Hans Schweers, Die Fahrzeuge der Rhätischen Bahn 1889–1998, vol. Band 3: Lokomotiven, Triebwagen, Traktoren, Aachen, Schweers + Wall, (ISBN 3-89494-105-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :