Reykholt (Borgarbyggð)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Reykholt
Reykholt (Borgarbyggð)
Administration
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Région Vesturland
Municipalité Borgarbyggð
Démographie
Population 48 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 64° 39′ 55″ nord, 21° 17′ 31″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Islande
Voir sur la carte administrative d'Islande
City locator 14.svg
Reykholt
Géolocalisation sur la carte : Islande
Voir sur la carte topographique d'Islande
City locator 14.svg
Reykholt

Reykholt est une localité islandaise de la municipalité de Borgarbyggð située à l'ouest de l'île (100km au nord de Reykjavik), dans la région de Vesturland. En 2011, le village comptait 48 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Reykholt veut dire « Colline des fumées » association des mots Reykur (fumée, vapeur) et Holt (colline).

Reykur étant aussi à l'origine du nom de Reykjavik.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est étroitement lié au nom du poète et politicien Snorri Sturluson (1179 - 1241), dont l’influence sur l’Islande médiévale ne doit pas être négligée. Il passa une grande partie de sa vie dans ce village et y fut assassiné à cause d’intrigues politiques. On peut encore visiter les restes de sa ferme que des archéologues ont retrouvée. Une bibliothèque sur place s’occupe de ses œuvres.

Au Moyen Âge, Reykholt fut généralement un des centres intellectuels du pays, entre autres une des écoles les plus importantes de l’île s’y trouvait.

Administration[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel et architectural[modifier | modifier le code]

Dans les environs, à Húsafell, il y a les cascades Hraunfossar, où, sur une distance d’à peu près un kilomètre, une multitude de ruisseaux sort d’un champ de lave et se jette dans la rivière Hvítá. Une autre cascade, le Barnafoss, se trouve dans les environs. On peut aussi visiter de là les caves dans la lave du Hallmundarhraun, comme Surtshellir.

Sur le chemin vers Borgarnes, on passe devant les sources chaudes les plus puissantes du pays : Deildartunguhver. Elles produisent 150 litres d’eau par seconde à une température de 97 degrés. L’eau est utilisée pour le chauffage de toute la région et chauffe un grand nombre de serres.

Personnalités liées à la localité[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :