Rex Desmarchais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desmarchais.
image illustrant un écrivain image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant un écrivain québécois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rex Desmarchais
Nom de naissance Rex Desmarchais
Naissance
Montréal (Québec), Canada
Décès
Nationalité Canada Canadienne
Profession

Compléments

desmarchais.com

Rex Desmarchais est un écrivain québécois né en 1908 à Montréal et décédé en 1974.

Il fait ses études au collège Mont-Saint-Louis puis au collège Sainte-Marie de Montréal. Par la suite, il travaille à la Librairie d'Action canadienne-française et à la Commission des écoles catholiques. Il collabore à certains journaux, tels Le Devoir, L'Ordre et Le Canada.

Ses romans ont surtout une portée sociale. Ils reflètent le Québec d'avant-guerre. Parmi ceux-ci, notons L'Initiatrice (1932), Le Feu intérieur (1933) et La Chesnaie (1942).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Attitudes, roman, Montréal, Librairie d'Action canadienne-française, [1931].
  • L'Initiatrice, roman, Montréal, Éditions Albert Lévesque, « Les Romans de la jeune génération », 1932.
  • Le Feu intérieur, roman, Montréal, Éditions Albert Lévesque, 1933.
  • Tentatives, Essais, dans Les œuvres D'aujourd'hui, Recueil Littéraire Trimestriel #1, Éditions De l'A.C.F, Montréal, 1937. Autres textes par Roger Brien, Yvette O. Mercier-Gouin et Clément Marchand. Seul numéro paru.
  • France immortelle, essais, Préface de l'auteur, Montréal, Aux Éditions libres, 1941
  • La Chesnaie, roman, Montréal, Éditions de l'Arbre, « Roman québécois », 1942
  • Bête de proie. Conte philosophique, Montréal, Les Éditions d'art, 1942

Honneurs[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

  • « L’absence grandit l’être aimé, le pare de qualités que souvent il n’a pas, estompe les défauts qu’il a.  »
  • « Est-ce une loi inéluctable que chacun passe à côté de son bonheur et s'évertue à le mendier ailleurs ?  »
  • « Il faut de l'héroïsme pour remplir le rôle mesquin que chaque jour nous propose. »
  • « Le tragique de la vie, c'est que nous ne savons guère tirer parti des instants favorables. »

Notes et références[modifier | modifier le code]