Reusel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reusel (homonymie).

Reusel
Blason de Reusel
Héraldique
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Commune Reusel-De Mierden
Province Brabant-Septentrional
Code postal 5540-5541
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Population 8 214 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 51° 21′ 42″ nord, 5° 09′ 47″ est
Localisation
Localisation de Reusel
Localisation de Reusel dans la commune de Reusel-De Mierden

Géolocalisation sur la carte : Brabant-Septentrional

Voir sur la carte administrative de la zone Brabant-Septentrional
City locator 14.svg
Reusel

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Reusel

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Reusel
Liens
Site officiel de la commune www.reuseldemierden.nl
Clocher et allées des mariés
Notre-Dame de l'Assomption
Beukenlaan, exemple d'une rue des années 1950
Wegekker, exemple d'une rue des années 1980

Reusel est le chef-lieu de la commune de Reusel-De Mierden, dans la province néerlandaise du Brabant-Septentrional. Au 1er janvier 2009, Reusel avait 8 214 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Reusel est situé dans le sud des Pays-Bas, proche de la frontière belge, au carrefour des routes qui relient Tilburg à Mol et Eindhoven à Turnhout. Toutefois, au début du XXe siècle, Reusel était encore relativement isolé, du fait de sa situation en périphérie des Pays-Bas, dans une région de landes et de forêts, sans axe de communication.

À l'ouest et au sud-ouest du bourg s'étend une hauteur qui sépare le bassin versant de la Meuse de celui de l'Escaut. Juste en dehors du bourg, vers le stade, se trouve la source de la Reusel, qui coule vers le nord en longeant le village à l'ouest. À l'est de Reusel on trouve le Raamloop qui forme une partie de la frontière avec Bladel. Depuis le sud-ouest de la commune partent plusieurs ruisseaux, qui constituent des affluents pour les deux Nèthes.

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Les principaux hameaux de Reusel sont Lensheuvel (aujourd'hui, intégré dans le village), Voorste Heikant, Achterste Heikant, Kattenbos, Kippereind et Weijereind.

Histoire[modifier | modifier le code]

Reusel en 1867

Reusel a longtemps appartenu à l'abbaye de Postel. En 1140, le chevalier Fastradus van Utwich (ou van Uitwijk) fit donation de toutes ses possessions de Reusel à Postel.

En 1850, Reusel avait 860 habitants, dont seulement 140 dans le bourg même.

Reusel fut une commune indépendante jusqu'au 1er janvier 1997, date de sa fusion avec la commune de Hooge en Lage Mierde.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Quelques formes anciennes : Roselo, Rosole, Roesele. Plusieurs explications étymologiques existent, mais l'étymologie la plus vraisemblable est une composition de raus (gotique roseau) et ilo (ruisseau), soit ruisseau aux roseaux. Selon cette explication, l'hydronyme Reusel serait plus ancien que le toponyme.

Économie[modifier | modifier le code]

Jusqu'au début du XXe siècle, l'activité du village était exclusivement agricole. En 1853, Reusel comptait encore 24 bergers et 733 moutons.

Au début du siècle sont apparus nombre de fabriques de cigares, installées dans cette région pour sa main d'œuvre encore relativement bon marché. Cette industrie a apporté un revenu supplémentaire pour les habitants, et elle a surtout permis de désenclaver la commune, par la construction de la ligne de tramway Eindhoven - Turnhout.

Aujourd'hui, il y a toujours beaucoup d'exploitations agricoles, un peu d'industrie et des activités tertiaires. Reusel-De Mierden aime également se présenter comme commune verte, essayant d'attirer beaucoup de touristes néerlandais pour des vacances actives à la campagne.

Monuments et curiosités[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame de l'Assomption, construite en 1895, après la démolition de l'église romane du XIIe siècle. L'église possède un orgue du célèbre facteur d'orgues Loret.
  • Le Berger (De Scheeper), statue pour célébrer la mémoire des nombreux bergers du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • In vogelvlucht 2 - De Kempen, Ad van Gool, éd. Uitgeverij De Kempen, Hapert, 1992.

Sur les autres projets Wikimedia :