Retour à Lemberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Retour à Lemberg est le récit très documenté d'une enquête de Philippe Sands (en) (1960-), juriste en droit international, franco-britannique, publié en 2016 en version originale, et en française en 2017.

Contenu[modifier | modifier le code]

Les quatre personnages principaux sont

Ces quatre personnages ont en commun d'avoir passé une partie de leur vie à Lviv, autrefois Lemberg.

Lors d'une conférence à l'université de Lviv sur les origines des concepts de génocide et de crime contre l'humanité, l'auteur, avocat, spécialiste en droit international, professeur de droit à l'University College de Londres, intervenant entre autres auprès de la Cour internationale de justice, est invité à se pencher sur la biographie de son grand-père, contemporain des deux grands juristes dont il discute les thèses.

Une très longue enquête l'amène à rencontrer de rares survivants, leurs enfants et petits-enfants, ou leurs traces, dans la région, et dans une multitude de pays d'exil.

La biographie des deux juristes est menée en parallèle, avec leurs approches différentes (défense prioritaire des individus ou des groupes), particulièrement à partir de 1933, puis dans ce qui va transformer le droit international, le Procès de Nuremberg (1945-1946), sous toutes ses phases ou arcanes. L'un des accusés est Hans Frank. À cette époque, aucun des trois autres personnages principaux ne sait le sort de sa propre famille.

Apparaissent diverses autres figures historiques, connues comme Samuel Schwartzbard (1886-1938) ou Soghomon Tehlirian (1897-1960), ou inconnues, responsables de crimes de guerre, ou victimes, ou bénéficiaires.

Réception[modifier | modifier le code]

La réception,aux USA, au Royaume-Uni, en France, et ailleurs, semble unanime ː excellent travail, lecture passionnante. [1],[2],[3],[4],[5],[6]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Édition originale ː East West Street. On the origins of "Genocide" and "Crimes against Humanity", 2016
  • Traduction française par Astrid von Busekist, Albin Michel, Paris, 2017 (ISBN 978-2-226-39516-0)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.dalloz-actualite.fr/flash/philippe-sands-retour-lemberg#.WwL0n0iFO00
  2. « LEMBERG, ENQUÊTE SUR UN MEURTRE DE MASSE », sur Historia.fr (consulté le 28 juillet 2020).
  3. « Rencontre avec Philippe Sands : Aux origines du droit international », sur Franceinter.fr, (consulté le 28 juillet 2020).
  4. Florence Noiville, « Philippe Sands de Lviv à Nuremberg », sur Lemonde.fr, (consulté le 28 juillet 2020).
  5. Constance Pâris de Bollardière, « De Lemberg à Nuremberg », sur Laviedesidees.fr, La Vie des idées (consulté le 28 juillet 2020).
  6. « De Lemberg à Nuremberg », sur Club de Mediapart, (consulté le 28 juillet 2020).
  7. Alison Flood. "Philippe Sands wins the 2016 Baillie Gifford prize for nonfiction". The Guardian. 15 November 2016.
  8. Benedicte Page, « Sands and Gundar-Goshen win JQ Wingate Literary Prize », The Bookseller, (consulté le 6 avril 2017)
  9. « Les deux lauréats du Prix du meilleur livre étranger 2017 », sur Livres Hebdo (consulté le 28 juillet 2020).
  10. « Philippe Sands couronné par le Prix Montaigne de Bordeaux 2018 », sur Livres Hebdo (consulté le 28 juillet 2020).