Reto Stiffler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Reto Stiffler
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Reto Stiffler est un homme d'affaires suisse. Il a été le 14e président du club de football belge du Standard de Liège, pendant plus de 10 ans (2000-2011).

Biographie[modifier | modifier le code]

Reto Stiffler est né en 1940 en Suisse. Dans sa jeunesse, il était un joueur de hockey sur glace.

Il a suivi des études d’hôtellerie à Lausanne. Il est le propriétaire de l'Hôtel Club à Davos.

Standard de Liège[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1990 quand le club de football du Standard de Liège connu des problèmes financiers. L'homme d'affaires suisse Robert Louis-Dreyfus, ancien directeur général d'Adidas sauva le Standard de la faillite à la demande de Lucien D'Onofrio et confia la présidence à son compatriote et ami d'enfance Reto Stiffler. Il succède à André Duchêne en octobre 2000. Il fut également impliqué dans le sauvetage de l'Olympique de Marseille début des années 1990[1].

Reto Stiffler vivait à Davos, en Suisse. Il a continué à y vivre, en dépit de son nouveau travail en tant que président du Standard. Par conséquent Luciano D'Onofrio a été nommé vice-président[2]. Sous sa présidence, le Standard de Liège renoue avec son passé glorieux. Il remporte le titre national en 2008 et 2009, la Supercoupes de Belgique en 2008 et 2009 et la Coupe de Belgique en 2011.

Après la mort de Robert Louis-Dreyfus, Margarita Louis-Dreyfus son épouse et nouvelle actionnaire majoritaire du Standard de Liège, décide de vendre ses actions. Une offre devait lui parvenir d'une société d'investissement hollandaise, Value8. Mais le 23 juin 2011, elle reçoit et accepte une offre d'environ 40 M€ de Roland Duchâtelet, qui rachète la totalité de ses parts ainsi que celles de Luciano D'Onofrio[3]. Reto Stiffler, quitte donc ses fonctions à la présidence du club.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Reto Stiffler: « Je suis les yeux de Louis-Dreyfus » » sur lalibre.be, le 10 janvier 2006. (Consulté le 24 janvier 2016)
  2. « Reto Stiffler: « Je suis les yeux de Louis-Dreyfus » » sur lalibre.be, le 10 janvier 2006. (Consulté le 24 janvier 2016)
  3. « Duchâtelet rachète le Standard » sur rtl.be, 26 juin 2011. (Consulté le 24janvier 2016)