Restauration de l'indépendance de l'Estonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La restauration de l'indépendance de l'Estonie (juridiquement définie comme la restauration de la République d'Estonie ) est célébrée le en souvenir du où, à 23h 02 [1] heure locale, le Soviet suprême estonien, en accord avec le Comité estonien (l'organe exécutif du Congrès estonien) a proclamé l'indépendance de l'Estonie vis-à-vis de l'Union soviétique[2]. Le est un jour férié en Estonie.

La tentative de coup d'État soviétique de 1991[modifier | modifier le code]

Le coup d'État d'août ou Putsch d'août a eu lieu les 19 et et était une tentative des membres du gouvernement de l'Union soviétique de prendre le contrôle du pays au détriment du président et secrétaire général soviétique Mikhaïl Gorbatchev .

19 août 1991[modifier | modifier le code]

Tandis que l'attention militaire et politique de l'Union soviétique se focalisait sur la tentative de coup d'État à Moscou, diverses républiques de l'Union soviétique ont profité de l'occasion pour déclarer leur indépendance. Dans la soirée du , des délégués du Soviet suprême d'Estonie et du Comité estonien ont entamé des négociations pour déclarer l'indépendance de la République d'Estonie. Le débat principal était crucial : l’Estonie devait-elle déclarer son indépendance en tant que nouvelle République ou poursuivre la poursuite juridique de la République d’Estonie établie en 1918 et occupée depuis 1940 ?

20 août 1991[modifier | modifier le code]

Le soir du , à 23 h 02, lors d'une retransmission en direct diffusée sur la télévision estonienne, le Soviet suprême estonien a voté la déclaration de sa restauration de l'indépendance. Sur les 105 délégués du Soviet suprême estonien, 70 étaient présents, 69 ont voté en faveur de la restauration de l'indépendance. Deux délégués, Klavdia Sergij et Kaido Kama, ne se sont pas inscrits pour voter et sont sortis avant le début du vote. Ceux qui ont voté en faveur de la restauration étaient [3] :

21 août 1991[modifier | modifier le code]

Le matin du , des parachutistes soviétiques occupèrent la tour de télévision de Tallinn et interrompirent les programmes. Dans l'après-midi du même jour, il était clair que le coup d'État à Moscou avait échoué et les parachutistes mirent fin à l'occupation la tour et quittèrent l'Estonie.

Voir également[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]