Responsabilité de protéger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La responsabilité de protéger est une norme du droit international public adoptée par tous les états-membres de l'Organisation des Nations Unies en 2005, à l'occasion du Sommet mondial de 2005[1]. Elle souligne la responsabilité juridique des États souverains à protéger leur population « contre les génocides, les crimes de guerres, les nettoyages ethniques et les crimes contre l’humanité », tout en reconnaissant la responsabilité morale de la communauté internationale d'intervenir en cas de manquement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rapport du Sommet mondial de 2005, , 40 p. (lire en ligne), Paragraphes 138-139