Carcharhinus obscurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Requin requiem de sable)

Le requin requiem de sable, requin obscur ou requin sombre (Carcharhinus obscurus), espèce cosmopolite, est un requin appréciant plus particulièrement les eaux chaudes et les fonds sablonneux.

Requin de sable dans les mains d'un pêcheur
Le requin de sable a une grande importance commerciale.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Le requin de sable est un requin assez massif pouvant atteindre 4 m et peser plus de 300 kg mais la plupart des individus observés mesurent autour de 2,5 m et pèsent 200 kg.

C'est une espèce ayant de grands yeux verts/jaunes et pouvant être confondue avec le requin bouledogue.

Comme son nom l'indique, il possède un dos sombre, gris-sombre chez les juvéniles et gris plus clair pour les adultes[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Le requin de sable est une espèce cosmopolite qui vit généralement entre la surface et 400 m de profondeur. Il est présent dans les trois grands océans (Indien, Atlantique et Pacifique) mais préfère les eaux chaudes (au-dessus de 25 degrés) ainsi que saumâtres. Cette espèce est également présente en Méditerranée, plus particulièrement en Méditerranée orientale.

Des observations de ce requin à proximité de centrales électriques d'Hadera sont régulièrement faites par des pêcheurs et scientifiques[2].

Comportement[modifier | modifier le code]

Cette espèce de squale est plutôt de nature tranquille. Toutefois, cela reste un prédateur dont il faut se méfier et ne guère trop s'approcher pour ne pas le déranger.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le requin de sable est un prédateur pouvant être qualifié d'opportuniste, il se nourrit principalement de poissons (osseux principalement) ainsi que de crustacés ou céphalopodes, voire même de charognes.

Cohabitation avec d'autres espèces[modifier | modifier le code]

Le requin de sable évolue continuellement avec d'autres espèces de squales comme le requin marteau (Sphyrna lewini) ou bien le requin gris (Carcharhinus plumbeus) avec lesquels il partage les mêmes zones de répartition[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carcharhinus obscurus | DORIS », sur doris.ffessm.fr (consulté le )
  2. « La mystérieuse migration des requins de sable en Israël », sur Faune Sauvage, (consulté le )
  3. GEO avec AFP, « En Israël, des requins affluent sur la côte... pour le plus grand bonheur des baigneurs », sur Geo.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :