Reo Fortune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reo Fortune
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Nationalités
Activités

Reo Franklin Fortune (1903-1979) est un anthropologue néo-zélandais, spécialiste des langues et des cultures mélanésiennes.

Il est aussi connu pour ses travaux sur les nombres premiers, en théorie des nombres[1],[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Réo Franklin Fortune, est né le 27 mars 1903, en Nouvelle-Zélande.

Il est le fils de Peter Thomas Fortune, ainsi que Hetty fortune. Il fut marié a Margaret Mead. Il meurt en 1979, à l'âge de 76 ans.

Réo Franklin Fortune était un anthropologue social Néo Zelandais. Initialement formé en tant que psychologue, Il était un maître de conférences en anthropologie sociale, à l'université de Cambridge, et fut également un spécialiste dans la culture et la langue mélanésienne.

Marié avec sa femme Margaret Mead, Il avait entrepris des études de terrain en Nouvelle-Guinée, de 1928, à 1935.

Réo Fortune, fut également reconnu pour sa contribution aux mathématiques, ainsi que pour son étude concernant la théorie des nombres. Il a travaillé également sur quelques publications.

Activités[modifier | modifier le code]

Il enseigna l'anthropologie à l'université de Cambridge.

Il formula une conjecture, toujours pas démontrée, sur la primalité systématique des nombres que l'on appelle justement les nombres fortunés[2],[1].

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • The Social Organization of Dobu, Londres, 1931Manus
  • •''Manus religion : an ethnological study of the Manus natives of the Admiralty Islands'', Philapdelphie. 1935.
  • •''Sorcerers of Dobu: the social anthropology of the Dobu islanders of the western Pacific. 1963.''
  • •''Arapesh'', Augustin, New York, 1942.
  • • ''Onama Secret Societies'', Colombie, université press, New York, 1932.
  • •l'organisation sociale de Dobu, Londres, 1931.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)primes.utm.edu/ Prime Pages : Fortunate numbers.
  2. a et b (en) Eric W. Weisstein, « Fortunate Prime », MathWorld.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liste d'anthropologues

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Geoffrey Gray, « Being Honest to my Science: Reo Fortune and J.H.P. Murray, 1927-30 », in Australian Journal of Anthropology, avril 1999, vol. 10, no 1, p. 56-76
  • (en) Nancy McDowell, The Mundugumor : from the field notes of Margaret Mead and Reo Fortune, Washington, Smithsonian Institution Press, coll. « Smithsonian series in ethnographic inquiry », , 337 p. (ISBN 978-1-560-98062-9)
  • (en) Margaret Mead, Blackberry winter; my earlier years (Biographie), New York, Morrow, (réimpr. 1975, 1989, 1995) (1re éd. 1972), 305 p. (ISBN 978-0-688-00051-6, 978-0-688-05051-1 et 978-0-068-80051-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]