Rentier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un rentier est une personne qui ne travaille pas, mais qui vit de ses rentes et des revenus de ses investissements. Ses rentes peuvent provenir de différentes sources ( Contrat d'assurance vie, compte à terme, actions dans diverses entreprises, revenus immobiliers, bourse, placement financiers, Fonds d'investissements, Part Sociale, SCPI, OPCI, etc. )

Sur les autres projets Wikimedia :

Description[modifier | modifier le code]

Phénomène assez important en Occident au cours du XIXe siècle, le phénomène avait quasiment disparu avec les vagues d'inflation liées aux guerres mondiales et à la Grande Dépression, et à l'augmentation des impôts : les rentes suffisent plus rarement à assurer un train de vie.

L'image classique du rentier est celle d'une personne qui détient un patrimoine important, immobilier ou/et mobilier, générant des rentes.
Il existe toutefois d'autres types de rentiers, par exemple les rentiers qui perçoivent les droits d'auteurs d'une œuvre (chanson, livre, film), ou les rentiers qui perçoivent les redevances d'un brevet.

Les retraités sont à tort considérés comme des rentiers percevant une rente d'État. La retraite des salariés dans un système par répartition n'est pas une rente : c'est un revenu provenant d'un droit acquis par le travail d'une vie (parfois considéré comme salaire continué), et pas le revenu du patrimoine de l'individu. En revanche, dans un système de retraite par capitalisation, les retraites sont effectivement des rentes.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Théatre[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]