Renouvellement intégral du Conseil fédéral de 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le renouvellement intégral du conseil fédéral de 2011 consiste en l'élection par l'Assemblée fédérale des 7 conseillers fédéraux le 14 décembre 2011.

Déroulement[modifier | modifier le code]

L’Assemblée fédérale élit les membres du Conseil fédéral à la session qui suit le renouvellement intégral du Conseil national. Les sièges sont pourvus un par un, par ordre d’ancienneté des titulaires précédents. Les sièges auxquels sont candidats les membres sortants du Conseil fédéral sont pourvus en premier[1].

À l'exception de Micheline Calmy-Rey, qui ne se représente pas après 9 ans passés au gouvernement, les 6 autres conseillers fédéraux sont candidats à leur propre succession

L'intérêt principal de cette élection se situe pour l'élection du successeur de Micheline Calmy-Rey. En effet, hormis lors de rares cas (en quatre occasions seulement, à savoir 1854, 1872, 2003 et 2007), les conseillers fédéraux en exercices se représentant sont généralement réélus, l'enjeu se situant au niveau de leur score (à savoir courte ou large majorité).

Si le cas de figure d'une non-réélection d'un conseiller fédéral s'était produit lors des deux dernières élections (2003 et 2007), les principaux observateurs politiques considèrent qu'aucune surprise ne devrait avoir lieu cette année, malgré l'opposition de l'UDC, premier parti de Suisse, à la réélection d'Eveline Widmer-Schlumpf.

Conseillers fédéraux candidats à leur propre réélection[modifier | modifier le code]

Nom Né(e) le Canton d'origine Parti Élu(e) le
Doris Leuthard 10 avril 1963 AG PDC 14 juin 2006
Eveline Widmer-Schlumpf 16 mars 1956 GR PBD 12 décembre 2007
Ueli Maurer 1er décembre 1950 ZH UDC 10 décembre 2008
Didier Burkhalter 17 avril 1960 NE PLR 16 septembre 2009
Simonetta Sommaruga 14 mai 1960 BE PSS 22 septembre 2010
Johann Schneider-Ammann 18 février 1952 BE PLR 22 septembre 2010

Réélection de Doris Leuthard[modifier | modifier le code]

Résultat 1er tour
Bulletins délivrés 245
Rentrés 245
Blancs 17
Nuls 1
Valables 227
Majorité absolue 114
Doris Leuthard (élue) 216
Divers 11

Doris Leuthard est réélue pour un troisième mandat.

Réélection d'Eveline Widmer-Schlumpf[modifier | modifier le code]

Résultat 1er tour
Bulletins délivrés 245
Rentrés 245
Blancs 5
Nuls 1
Valables 239
Majorité absolue 120
Eveline Widmer-Schlumpf (élue) 131
Hansjörg Walter 63
Jean-François Rime 41
Divers 4

Eveline Widmer-Schlumpf est réélue pour un deuxième mandat.

Réélection de Ueli Maurer[modifier | modifier le code]

Résultat 1er tour
Bulletins délivrés 245
Rentrés 245
Blancs 16
Nuls 3
Valables 226
Majorité absolue 114
Ueli Maurer (élu) 159
Hansjörg Walter 41
Luc Recordon 13
Divers 13

Ueli Maurer est réélu pour un deuxième mandat.

Réélection de Didier Burkhalter[modifier | modifier le code]

Résultat 1er tour
Bulletins délivrés 245
Rentrés 245
Blancs 12
Nuls 1
Valables 232
Majorité absolue 117
Didier Burkhalter (élu) 194
Jean-François Rime 24
Divers 14

Didier Burkhalter est réélu pour un deuxième mandat.

Réélection de Simonetta Sommaruga[modifier | modifier le code]

Résultat 1er tour
Bulletins délivrés 245
Rentrés 245
Blancs 3
Nuls 0
Valables 242
Majorité absolue 122
Simonetta Sommaruga (élue) 179
Jean-François Rime 61
Divers 2

Simonetta Sommaruga est réélue pour un deuxième mandat.

Réélection de Johann Schneider-Ammann[modifier | modifier le code]

Résultat 1er tour
Bulletins délivrés 245
Rentrés 245
Blancs 9
Nuls 2
Valables 234
Majorité absolue 118
Johann Schneider-Ammann (élu) 159
Jean-François Rime 64
Divers 11

Johann Schneider-Ammann est réélu pour un deuxième mandat.

Élection du successeur de Micheline Calmy-Rey[modifier | modifier le code]

Le conseiller fédéral élu provient généralement du parti politique du démissionnaire, les cas où un parti politique n'a pas vu son siège être reconduit étant très rares.

L'UDC, située à la droite de l'échiquer politique, met officiellement un candidat dit "de combat" pour succéder au siège socialiste, bien que n'ayant aucune chance de voir son candidat être élu.

Candidats officiels[modifier | modifier le code]

Résultat de l'élection[modifier | modifier le code]

Résultat 1er tour 2e tour
Bulletins délivrés 245 245
Rentrés 243 245
Blancs 0 0
Nuls 0 0
Valables 243 245
Majorité absolue 122 123
Alain Berset (élu) 114 126
Pierre-Yves Maillard 59 63
Jean-François Rime 59 54
Marina Carobbio 10
Divers 1 2

Alain Berset est élu au conseil fédéral.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi sur le Parlement, art. 132

Lien externe[modifier | modifier le code]