Rennes du père Noël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les rennes du père Noël sont les rennes qui, traditionnellement, tirent le traineau du Père Noël lorsqu'il distribue les cadeaux.

Apparition aux États-Unis[modifier | modifier le code]

En 1821, un poème anonyme, publié par William Gilley, imprimeur à New York, dans le livre A New-Year's Present to the Little Ones from Five to Twelve, mentionne un personnage inspiré de St Nicolas (nommé « Santeclaus ») menant un traineau tiré par un unique renne[1],[2] :

« Avec beaucoup de joie, le bon Santeclaus dirigeait son renne dans cette nuit givrée[1],[3]. »

En décembre 1823, un autre poème publié anonymement, A Visit from St. Nicholas (« Une visite de St Nicolas »), également connu sous le nom de The Night Before Christmas (« La Nuit avant Noël ») et attribué à Henry Livingston Junior ou à Clement Clarke Moore, décrit un vieil homme conduisant un petit traineau tiré par huit petits rennes, et donne un nom à chacun :

« But a miniature sleigh, and eight tiny reindeer,
With a little old driver, so lively and quick,
I knew in a moment it must be St. Nick.
More rapid than eagles his coursers they came,
And he whistled, and shouted, and call'd them by name:
"Now! Dasher, now! Dancer, now! Prancer and Vixen,
"On! Comet, on! Cupid, on! Donner and Blitzen; »

Les huit rennes initiaux[modifier | modifier le code]

Il y a quatre mâles et quatre femelles (en italique et entre parenthèses, les noms de la version originale en anglais) :

  • Tornade (Dasher) : le plus rapide (mâle) ; il galope
  • Danseuse (Danser) : la plus gracieuse (femelle) ;
  • Furie (Prancer) : le plus puissant (mâle) ; il se pavane
  • Fringant (Vixen) : belle et puissante (femelle) ;
  • Comète (Comet) : il apporte le bonheur aux enfants (mâle) ;
  • Cupidon (Cupid) : elle amène l'amour aux enfants (femelle) ;
  • Tonnerre (Donner, parfois écrit Dunder ou Donder) : le plus fort (mâle)
  • Éclair (Blitzen, parfois écrit Blixem ou Blixen) : elle apporte la lumière (femelle).

Rudolphe ne fait pas partie des 8 rennes.

Le renne au nez rouge[modifier | modifier le code]

Rudolphe le renne au nez rouge apparaît en 1939, dans une histoire de Robert L. May, puis dans une chanson, Rudolph the Red-nosed Reindeer écrite par Johnny Marks en 1949. Selon le mythe, grâce à son nez rouge lumineux, il guide le père Noël et lui permet d'effectuer sa tournée malgré la neige et le brouillard...

Les noms des rennes en plusieurs langues[modifier | modifier le code]

Français Espagnol Anglais Italien Portugais Allemand Latin Grec
Tornade Vondín Dasher Saetta Corredora Dasher Tellum Βέλος
Danseur Danzarín Dancer Ballerino Dançarina Dancer Saltatrix Ορχηστρίς
Furie Saltador Prancer Schianto Empinador Prancer Acrobates Άκροβάτης
Fringant Juguetón Vixen Guizzo Raposa Vixen Solers Πανούργος
Comète Cometa Comet Cometa Cometa Comet Cometes Κομήτης
Cupidon Cupido Cupid Cupido Cupido Cupid Cupido Ἔρως
Tonnerre Trueno Donner Tuono Trovão Donner Tonitrus Βροντή
Éclair Relámpago Blitzen Lampo Relámpago Blitzen Fulgur Άστραπή
Rudolphe Rodolfo Rudolph Rodolfo Rodolfo Rudolph Rudolphus Ροδόλφος

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Eight tiny reindeer - Paul J. Schacht, SUNY Geneseo, 27 août 2007
  2. (en) The History of Christmas: Many of Our Traditions Began in the 19th Century - Robert McNamara, About.com
  3. « Old Santeclaus with much delight / His reindeer drives this frosty night.. »

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]