Renflouement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le renflouement d'un navire coulé ou échoué (dans ce cas, on parle de déséchouage) est l'opération qui consiste à le remettre entièrement à flot. On le fait dans le cas où le coût du sauvetage ainsi que sa remise en état sont inférieurs à la valeur d'un bateau similaire. Un renfloument doit aussi parfois se faire lorsque l'épave constitue un obstacle à la navigation. Dans ce cas, on ne va pas forcément utiliser des « méthodes douces » préservant le navire, mais au besoin des explosifs.

Il y a une grande diversité de situations de navires échoués ou coulés. Les moyens qui seront utilisés pour le renflouer dépendront du type de navire, de son chargement, de la nature du fond, du régime des marées, des conditions météorologiques, de sa situation géographique ainsi que bien sûr les moyens qui sont à disposition.

Comment renflouer[modifier | modifier le code]

Pour le renflouement on utilise le principe d'Archimède selon lequel un navire flotte si le volume d'eau dont il prend la place a un poids supérieur à son propre poids.

Il va falloir soit le hisser grâce à un ponton-grue, soit lui donner de la flottabilité afin qu'il remonte à la surface.

  • Dans le premier cas on ne peut l'appliquer qu'aux navires de petite taille, car les pontons-grues sont limités par la charge à soulever,
    • Une autre difficulté est qu'en cas de houle assez forte, ce moyen ne peut être utilisé, car les câbles se détendraient pour se retendre subitement, en fonction du positionnement du bateau soit au creux ou au sommet d'une vague, ce qui aurait de grande chances de rompre les câbles, de plus ces bateaux ne sont pas prévus pour opérer en mer profonde.
  • Lorsqu'un navire coulé se retrouve sur un fond de vase exerçant une force de succion, on peut creuser une fouille autour du navire, pour les navires en acier le relier à une source de courant continu ayant pour effet de produire des bulles d'hydrogène effectuant un écran entre la vase et le navire coulé.

Méthode de renflouement[modifier | modifier le code]

L'une des plus anciennes techniques de renflouement utilise la force de la marée.

  • Le navire coulé est raccordé par des cordages à des pontons pendant la marée basse.
  • A marée haute le navire sera soulevé approximativement d'une hauteur égale à la l'amplitude de la marée.
  • Pendant la pleine mer, on déplace les pontons et l'épave sur un fond plus haut, ainsi les amarres pourront être raccourcis pendant la basse mer.
  • L'opération est à renouveler jusqu'à ce que le navire atteigne la surface.
  • Cette technique ne peut être utilisée, bien entendu, que sur les très grande étendue d'eaux sujettes à des marées significatives.
  • De plus elle n'est utilisable que pour des profondeurs assez modestes, avec un haut fond à proximité : la remontée étant particulièrement lente et possible au mieux seulement toutes les 12 heures environ.

Une autre méthode plus moderne consiste à utiliser des enveloppes étanche spécialement conçues (en forme de montgolfière).

  • Dans un premier temps on coule les ballons vides ou plein d'eau et on les fixe très solidement à l'objet à renflouer.
  • Ensuite on gonfle les ballonnets avec de l'air envoyé sous pression par des tuyaux ou à l'aide de bouteille de gaz sous pression.
  • Les ballons ainsi gonflées d'un fluide bien moins lourd que l'eau, exercent une traction vers la surface (poussée d'Archimède).
  • Il suffit d'adapter le nombre de ballons et le gonflage de ceux-ci, afin de remonter n'importe quel objet] ou machine aussi lourde soit elle, du fond d'une étendue d'eau même très profonde.

Si un navire possède peu de fissures, des plongeurs vont rendre étanche certains compartiments et les remplir d'air augmentant ainsi la flottabilité du navire, afin qu'il remonte seul.