Rendsburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rendsburg
Rendsborg
Rendsburg
L'ancien hôtel de ville sur la place du marché.
Blason de Rendsburg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Schleswig-Holstein Schleswig-Holstein
Arrondissement
(Landkreis)
Rendsburg-Eckernförde
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Janet Sönnichsen
Code postal 24768
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
01 0 58 135
Indicatif téléphonique 04331
Immatriculation RD, ECK
Démographie
Gentilé rendsbourgeois
Population 28 470 hab. ()
Densité 1 200 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 18′ 23″ nord, 9° 39′ 48″ est
Altitude m
Superficie 2 373 ha = 23,73 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Schleswig-Holstein
Voir sur la carte topographique du Schleswig-Holstein
City locator 14.svg
Rendsburg
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Rendsburg
Liens
Site web www.rendsburg.de

Rendsburg (en français, quelquefois Rendsbourg dans un contexte historique ; en danois Rendsborg) est une ville allemande sur le canal de Kiel (Nord-Ostsee-Kanal), dans le centre du Land de Schleswig-Holstein. C'est le chef-lieu de l'arrondissement de Rendsburg-Eckernförde. Le centre historique, bâti sur une île au cœur de la rivière Eider, lie les régions historiques de Schleswig et de Holstein.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne de Rendsburg.

La ville se situe au summet du Geest de Schleswig-Holstein, le long d'une ancienne voie de commerçants reliant la péninsule danoise de Jutland et les territoires de la Saxe au sud. La vieille ville se dresse sur une île fluviale de l'Eider dont le cours vers la mer du Nord près de Tönning est interrompu à quelques kilomètres à l'est, depuis 1895, par le canal de Kiel.

Le terrain à l'ouest de la ville se prolonge vers les marais maritimes et les zones inondables de l'Eider. À l'est s'étendent les collines du littoral de la mer Baltique. Le centre-ville se trouve à 32 kilomètres à l'ouest de Kiel, à 32 kilomètres au sud de Schleswig et à 103 kilomètres au nord de Hambourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

De tout temps, la ville carrefour était l'un des principaux axes de passage et d'échanges commerciaux. Selon le historien danois Saxo Grammaticus, le roi Offa y vainquait un ennemi saxon au Ve siècle, permettant au peuple des Angles de pousser les limites frontalières méridionales du territoire danois jusqu'à l'Eider. En 811, sous le règne du roi Hemming, les déléguées du Danemark et de l'Empire carolingien se sont rencontrés sur l'île fluviale fixant la frontière entre les deux pays le long de la rivière.

Appartenances historiques

Blason du Comté de Holstein Comté de Holstein 1199-1261
Blason du Comté de Holstein-Itzehoe Comté de Holstein-Itzehoe 1261-1290
Blason du Comté de Holstein-Rendsburg Comté de Holstein-Rendsburg 1290-1459
Blason du Comté de Holstein Comté de Holstein 1459-1474
Blason du Duché de Holstein Duché de Holstein 1474-1544
Blason du Duché de Holstein-Glückstadt Duché de Holstein-Glückstadt 1544-1773
Blason du Duché de Holstein Duché de Holstein 1773-1866
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
(Province du Schleswig-Holstein) 1866-1918
Drapeau de la république de Weimar République de Weimar 1918-1933
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand 1933-1945
Drapeau de l'Allemagne occupée Allemagne occupée 1945-1949
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1949-présent

La date de la fondation de Rendsburg est inconnue. Vers 1100, un château y fut construit sur l'orde du jarl (comte) danois Björn, fils cadet du roi Sven II. La colonie de Reinoldesburch est mentionnée pour la première fois en 1199 dans la chronique d'Arnold de Lübeck.

Située sur une île dans le cours d'eau limitrophe, la ville fait l'objet de divergences entre comtes saxons de Holstein et les ducs de Schleswig. Vers 1200, le comte Adolphe III de Holstein fit reconstruire le château de Rendsburg et en 1250, un tribunal arbitral composé de douze chevaliers déclare l'appartenance de la ville au Holstein.

Rendsburg a probalement reçu des droits municipaux en 1239 déjà ; le lieu est mentionné comme une ville dans un acte de 1253. Il fut la propriété de Mathilde de Holstein (morte en 1288), veuve du roi Abel Ier de Danemark et mise en gage à ses frères Jean Ier et Gérard Ier de Holstein. En 1339, le comte Gérard III de Holstein a confirmé le privilège urbain. En 1460, la ville passe dans l'orbite du roi danois Christian Ier, également duc de Schleswig et comte de Holstein.

À ce temps, les citoyens vivaient principalement de l'agriculture et de la pêche. Vers 1540, la ville était entourée de murs à l'initiative du roi Christian III. Le , la Réforme protestante a été formellement adoptée. Pendant la guerre de Trente Ans, Rendsbirg devient à multiples reprises et alternativement possession impériale ou suédoise. À partir de 1669, une nouvelle forteresse fut construite par les forces armées danoises, afin de sécuriser la frontière avec le Saint-Empire le long de l'Eider. Dans ce contexte, la ville doit son essor et son développement ultérieur au commerce, et notamment à celui de la faïence.

En 1808, le roi danois Christian VII meurt d'un anévrisme cérébral au château de Rendsburg ; immédiatement après, Frédéric VI y est proclamé son successeur. Pendant les guerres napoleoniennes, en 1813/1814, la ville a été assiégée par des troupes suédoises et russes. En amont de la révolution de Mars, elle devint l'un des centres de la première guerre de Schleswig qui aurait duré jusqu'en 1851. Durant la guerre des Duchés (également appelée seconde guerre de Schleswig) qui oppose le Danemark au royaume de Prusse et l'empire d'Autriche en 1864, Rendsburg est finalement conquis par la coalition prusso-autrichienne et, après la guerre allemande de 1866, annexé à la province du Schleswig-Holstein.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La grande boucle et le pont transbordeur.
Pont transbordeur de Rendsburg.

Du point de vue du patrimoine de l'architecture métallique, Rendsburg possède un pont de chemin de fer à poutres cantilever (1913) franchissant le canal, doté d'une grande boucle d'accès et d'un des deux ponts transbordeurs existant en Allemagne (il en subsiste huit au monde).

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Rendsburg est jumelée avec[1] :

Après les premières éditions en 1980, 1985 et 1990, la commune organise tous les quatre ans depuis 1996 ses jeux européens de la jeunesse avec les villes jumelées.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Kommunale Partnerschaften in Europa » Site web de la ville de Rensburg, consulté le 5 novembre 2016.