Rendez-vous au tas de sable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rendez-vous au tas de sable est un film français de Didier Grousset, sur un scénario de Gérard Mital et Richard Gotainer, musique de Claude Engel, sorti en 1990.

Dans le monde des musiciens, « rendez-vous au tas de sable » est une expression traditionnellement employée par les musiciens de jazz de très haut niveau (comme Claude Engel, compositeur de la musique du film) pour signifier à leurs acolytes qu'ils se lancent dans une improvisation sans grille ni partition, sans aucunes indications préalables de tempo, de tonalité ou de structure.

Résumé[modifier | modifier le code]

Nickel exerce, en dilettante, la profession de dépanneur au volant de son énorme véhicule baptisé « la dépannerie intense »… Mais sa véritable passion dans la vie, c'est la musique. Il décide de monter un groupe, les « The Electric Pass-Moutains » avec ses amis Gérard, Ganesh, Bazouk et Grolu. De multiples difficultés surgissent lors des répétitions… Pour se tester, ils décident de s'inscrire à un combat de rock au cours duquel ils doivent affronter les redoutables Attila's… Qui l'emportera ?

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Nickel dit Davy Crockett (Richard Gotainer) : « Oh ! Qu'est-ce qu'y nous arrive, Nikelé. Tous aux abris ! »
  • Lucien dit Gros Lu (Vincent Ferniot) : « Ah ouais ouais ouais ouais ouais, valabre ! »
  • Bazook' : « Si lui y marche avec nous, ça va débouler rouge. Des bassistres comme ça on en fait plus, on a perdu l'moule ! […] Une bête j'te dis : à l'époque où on était avec les Bulldozers, son pneumonyme c'était Bazooka, tel'ment qu'y bastonnait. Non, même avec des moufles y peut jouer les doigts dans l'nez. »
  • Ganêche
  • Gérard
  • Starkey : expliquant à Gotainer comment créer un groupe : « Tu sais c'qui intéresse les plus les gens dans le monde entier mon p'tit Nickel ? » Un temps, puis tout bas : « La fesse. » « Et la fesse, plus la musique, ça… c'est la joie du tiroir-caisse. »
  • Les Attila's : « À qui j'arrache un bras, à qui j'éclate un g'nou ? Et çui qui va manger sa guitare il est où ? »

Distribution[modifier | modifier le code]

Commercialisation vidéo[modifier | modifier le code]

Longtemps disponible uniquement en VHS, le film a été entièrement restauré pour une édition DVD uniquement disponible sur le site de Richard Gotainer.

Liens externes[modifier | modifier le code]