Rencontres économiques d'Aix-en-Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rencontres Économiques d'Aix-en-Provence
Logo de l'organisation
Situation
Création 2001
Type Forum économique
Organisation
Organisations affiliées Cercle des économistes

Site web lesrencontreseconomiques.fr

Les Rencontres Économiques d'Aix-en-Provence sont un forum économique organisé par Le Cercle des économistes depuis 2001, dans la ville d'Aix-en-Provence .

Déroulement[modifier | modifier le code]

Pendant trois jours de débats ouverts au public, ce forum réunit des économistes, des universitaires, des chefs d'entreprises, des représentants d'organisations internationales et des membres d'organisations non gouvernementales ainsi que des décideurs politiques.

Organisé chaque année autour d’un thème économique et sociétal, le forum a pour objectif d’activer le débat économique à l’échelle nationale et internationale ainsi que de contribuer à une meilleure compréhension des problématiques économiques. Les débats sont traditionnellement clos par la déclaration finale du Cercle des économistes, recueil de propositions pour répondre à la thématique abordée lors du forum.

L'ensemble des sessions et débats peuvent être suivis en direct sur le site officiel des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence puis sur la chaîne YouTube de l'événement qui héberge également les interviews des conférenciers réalisées par des étudiants en journalisme. Les citations clés des intervenants peuvent être suivies sur Twitter. Plus de 100 journalistes (presse écrite, radio et télévision, médias en ligne) sont présents lors de l'événement.

Activités[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Christine Lagarde, directrice générale du FMI, et Pierre Jacquet, membre du Cercle des économistes, aux Rencontres économiques en 2013.
Francis Fukuyama aux Rencontres économiques en 2013.

Depuis leur création, les Rencontres Économiques d'Aix-en-Provence ont donné la parole à des personnalités diverses :

- Académiques: Olivier Blanchard, Suzanne Berger, Claudia-Maria Buch, Esther Duflo, Barry Eichengreen, Eugène Fama, Robert Fogel, Francis Fukuyama, Roberto Lavagna, Robert Merton, Dani Rodrik, Kenneth Rogoff, Nouriel Roubini, Peter Sloterdijk, Joseph Stiglitz, Laura Tyson, Cédric Villani, Zhu Min.

- Institutionnels: justice Breyer, Mario Draghi, José Ángel Gurría, Christine Lagarde, Pascal Lamy, Cecilia Malmström, Pierre Moscovici, Jean-Claude Trichet.

- Politiques: Madeleine Albright, Jörg Asmussen, Laurent Fabius, Elsa Fornero, Valéry Giscard d'Estaing, Alain Juppé, Bruno le Maire, Emmanuel Macron, David Miliband, Mario Monti, Ngozi Okonjo-Iweala, Ana Palacio, Edouard Philippe, Hery Rajaonarimampianina, Macky Sall, Tharman Shanmugaratnam, Paul Wolfowitz, Ernesto Zedillo, Martin Ziguélé.

- Entreprises: Patricia Barbizet, Jacques-Henri Eyraud, Emmanuel Faber, Carlos Ghosn, Philipp Hildebrand, Isabelle Kocher, Anne Lauvergeon, Patrick Pouyanné, Tidjane Thiam, Hal Varian.

- Société civile: Florence Aubenas, Laurent Berger, Luc Besson, Sharon Burrow, Reza Deghati, Yu Hua, Francis Huster, Étienne Klein, Mo Ibrahim, Thierry Marx, Erik Orsenna, Thomas Pesquet, Bertrand Piccard, Abderrahmane Sissako, Agnès Troublé.

Liste des éditions[modifier | modifier le code]

  • « Les métamorphoses du monde », les 6,7 et 8 juillet, 18e Rencontres
  • « À la recherche de nouvelles formes de prospérité? », les 7,8 et 9 juillet, 17e Rencontres
  • « Dans un monde de turbulences, qu'attend-on d'un pays? », les 1, 2 et 3 juillet 2016, 16e Rencontres
  • « Et si le travail était la solution? », les 3, 4 et 5 juillet 2015, 15e Rencontres
  • « Investir pour inventer demain », les 4, 5, 6 juillet 2014, 14e Rencontres[1]
  • « Le choc des temps : L’économie mondiale, entre urgences et long terme », les 5, 6, 7 juillet 2013, 13e Rencontres[2]
  • « Et si le soleil se levait aussi à l'Ouest… La nouvelle dynamique mondiale », les 6, 7, 8 juillet 2012, 12e Rencontres
  • « Le monde dans tous ses États », les 8, 9, 10 juillet 2011, 11e Rencontres
  • « À la recherche de la nouvelle croissance », les 2, 3 et 4 juillet 2010, 10e Rencontres
  • « Croissance, démographie, finance : des ruptures aux nouveaux équilibres », les 3, 4, 5 juillet 2009, 9e Rencontres
  • « Les nouvelles frontières de l'Entreprise » les 4,5, 6 juillet 2008, 8e Rencontres
  • « Quels capitalismes pour le XXIe siècle », les 6, 7, 8 juillet 2007, 7e Rencontres
  • « Un Monde de ressources rares ! La croissance mondiale est-elle en danger ? », les 7, 8, 9 juillet 2006, 6e Rencontres
  • « L'Europe et les États-Unis », les 8, 9, 10 juillet 2005, 5e Rencontres
  • « L'entreprise européenne dans la compétition mondiale », les 9, 10, 11 juillet 2004, 4e Rencontres
  • « L'Europe, une nouvelle économie monde », les 4,5,6 juillet 2003, 3e Rencontres
  • « L'Europe et la gouvernance mondiale », les 5,6,7 juillet 2002, 2e Rencontres
  • « La construction européenne s’essouffle-t-elle ? », les 15 et 16 juillet 2001, 1res Rencontres

Concours La Parole aux étudiants[modifier | modifier le code]

Sessions étudiantes du concours « Inventez 2020 ».

Créer un face à face entre les décideurs actuels et la nouvelle génération, tel est l'objectif du concours « La Parole aux Étudiants » lancé en 2013 par le Cercle des économistes, en co-production avec France Culture et en partenariat avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence[3]. À l’issue du concours, cent étudiants sélectionnés sur un essai sont invités à participer aux journées des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence. Les étudiants et membres du Cercle des économistes organisent 4 sessions autour d'une réflexion inter-générationnelle.

Après « Inventez 2020 » en 2013, puis « Investissez-l'avenir » en 2014, le thème du concours 2015 devrait porter sur la notion de travail.[réf. nécessaire]

Dispositif « Meet the start-up »[modifier | modifier le code]

Le Cercle des économistes, en partenariat avec Pays d'Aix développement[4] et Ouishare[5], propose depuis 2013 à une cinquantaine de PME et de Start up locales, de participer aux Rencontres économiques d'Aix-en-Provence et de rencontrer les dirigeants de grandes entreprises françaises et étrangères[6].

Critiques[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, les Rencontres économiques d'Aix-en-Provence font l'objet d'une contre manifestation appelée par dérision Les « Rencontres déconnomiques d'Aix-en-Provence ».

Ces rencontres sont organisées par un collectif nommé « Les déconnomistes d'Aix en Provence » qui ont pour objectif de proposer un espace d'expression à une pensée différente de celle qui est véhiculée par les Rencontres Économiques d'Aix-en-Provence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Stothard « France hits out at dollar dominance in international transactions », Financial Times, 6 juillet 2014, consulté le 30 octobre 2014.
  2. Voir dans Courrier International, 17 juillet 2013, consulté le 2 novembre 2014.
  3. Hugo de Gentile, « Nous ne voulons pas qu'une économie de la croissance », Le Monde, 7 juillet 2013, consulté le 2 novembre 2014.
  4. Voir site officiel.
  5. Voir site officiel.
  6. Geneviève Van Lède, « Les start-up du pays d'Aix dans la cour des grands », Les actus.canalblog, 2 juillet 2014, consulté le 2 novembre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]