Renaud Sainsaulieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Renaud Sainsaulieu
Naissance
Décès (à 66 ans)
Nationalité Française
Pays de résidence Drapeau de la France France
Diplôme
Doctorat d'État des lettres et sciences humaines
Profession

Renaud Sainsaulieu (1935-2002) fut une personnalité marquante de la sociologie française. Docteur d'État ès lettres et sciences humaines et professeur des universités à l'Institut d'études politiques de Paris, il a dirigé, au CNRS, le Centre d'études sociologiques et fondé le LSCI (Laboratoire de sociologie du changement des institutions). Il a présidé l'Association internationale des sociologues de langue française de 1992 à 1996. Il a créé à Sciences Po un DESS qu'il a dirigé de 1982 à 2002, et un cycle de formation continue en sociologie en 1991. Il est cofondateur de l'APSE (Association professionnelle des sociologues d'entreprise).

Rôle dans la sociologie[modifier | modifier le code]

On peut considérer Renaud Sainsaulieu comme l'un des principaux théoriciens français de la sociologie des organisations. Il a en effet fortement contribué au développement de cette discipline en France, en prenant la suite des travaux de Michel Crozier au sein du Centre de Sociologie des Organisations. Il a mené de nombreuses recherches sur la culture et la construction identitaire des individus dans les organisations (L'identité au travail, 1977). On lui doit d'avoir mis en évidence la fonction socialisatrice des organisations et des institutions intermédiaires, et d'avoir montré le rôle fondamental de l'identité sociale et de l'identité individuelle dans le déroulement de la vie professionnelle et organisationnelle.

Il a également développé la sociologie de l'entreprise rapprochant la sociologie des organisations vers la sociologie du travail par la confrontation des différentes approches et grilles d'analyse : stratégique, socio-technique, identitaire, culturelle… Il est notamment à l'origine du concept de dirigeance et d'entreprise duale.

Il a par ailleurs présidé des comités de prospective ou scientifiques de grandes entreprises (Banque de France, Rhône-Poulenc, Compagnie générale d'immobilier et de services, Vivendi Communication…).

L'entreprise duale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Entreprise duale.

Bibliographie non exhaustive[modifier | modifier le code]

Années 1970

  • Les Relations de travail à l'usine, Éditions des Organisations, Paris, 1973.
  • L'Identité au travail, Les effets culturels de l'organisation, Presses de la FNSP, Paris, 1977.
  • Apprentissage culturel dans le travail, in Psychologie du travail, Éditions EME, Paris, 1978.

Années 1980

  • La Démocratie en Organisation, (avec Pierre-Eric Tixier et Marie-Odile Marty) Librairie des Méridiens, Paris, 1983.
  • Sociologie de l'organisation et de l'entreprise, Presses FNSP-Dalloz, Paris, 1987.

Années 1990

  • L'Entreprise une affaire de société, (direction), Presses de la FNSP, Paris, 1992.
  • Méthodes pour une sociologie de l'entreprise, (avec Françoise Piotet), Presses de la FNSP et ANACT, Paris, 1994.
  • Les Mondes sociaux de l'entreprise, (avec Isabelle Francfort, Florence Osty, Marc Uhalde), Desclée de Brouwer, Paris, 1995.
  • Sociologie de l'association, (codirection avec Jean-Louis Laville), Desclée de Brouwer, Paris, 1997.
  • Sociologie de l'entreprise, Presses de la FNSP et Dalloz, Paris, 1997.

Années 2000

  • Sociétés en mouvement - La ressource des institutions intermédiaires, Desclée de Brouwer, Paris, 2001.
  • L'entreprise en débat, (codirection avec Blaise Ollivier), Presses de Sciences Po, Paris, 2001.
  • L'intervention sociologique en entreprise, (préface et contribution, dirigé par Marc Uhalde), Desclée de Brouwer, Paris, 2001.
  • Des sociétés en mouvement : La Ressource des institutions intermédiaires, Desclée de Brouwer, Paris, 2001.
  • Pourquoi j'irai travailler (codirection avec Frank Bournois et Jerome Duval-Hamel), Eyrolles, Paris, 2002.
  • Les mondes sociaux de l'entreprise : Penser le développement des organisations, nouvelle Édition (avec Florence Osty, Marc Uhalde), La Découverte, Paris, 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]