Renaud Mazoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue des ruines de la forteresse de Margat (Syrie).

Renaud Mazoir[1] est un chevalier franc qui fut dans les États latins d'Orient le seigneur de Margat et le connétable de la principauté d'Antioche de 1101 à 1134.

Fils d'un certain Renaud[2], Renaud Mazoir était d'après Gautier le Chancelier, « d'illustre naissance, puissant en biens, d'un grand esprit et courageux de sa personne »[3].

Selon Guillaume de Tyr, il fut de ceux qui furent capturés par les Turcs en 1119 à Tel-Aqibrin, où le prince Roger d'Antioche fut tué, lors de la bataille du Champ du Sang[4].

En 1127, Renaud figure, revêtu cette fois de la dignité de connétable, et en tête des seigneurs de la cour de la principauté d'Antioche, dans une charte du prince Bohémond II en faveur des Génois[5].

En 1131, pour sa bonne conduite, le roi Foulques de Jérusalem lui confia la direction du gouvernement d'Antioche en son absence[6].

Son fils et successeur, Renaud II Mazoir († 1185/86), seigneur de Margat, épousa Agnès de Tripoli, fille du comte Pons et de la princesse Cécile de France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dit aussi Renaud le Mazoir, Renaud de Mazoir, Renaud Mansuer, Renaud Mansoer, Renaud Masoier .
  2. Le chroniqueur génois Caffaro nomme Renaud Mazoir ainsi : "…quidam Francigena, Rainaldus Mansuer, alterius Raynaldi filius, constabularii Antioceni principis et dominus…Vananee et Marachie.".
  3. Gautier le Chancelier, Bella Antiochena, [1114-1122].
  4. Guillaume de Tyr, VII.XVII, p. 302.
  5. Comte Chandon De Briailles, Lignages d'Outre-Mer, les seigneurs de Margat, Syria, 1946, Institut Français du Proche-Orient JSTOR
  6. Claude Cahen, La Syrie du nord à l'époque des croisades et la principauté franque d'Antioche, 1940.

Liens externes[modifier | modifier le code]