Renato Treves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le [[droit <adj>]] image illustrant la sociologie
image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant le droit, la sociologie et une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Renato Treves
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Renato Samuele Treves (né en 1907, Turin - 1992) est un sociologue et un philosophe d'Italie spécialisé dans la sociologie du droit.

Treves, a soutenu en 1931 sa thèse de doctorat en droit sur sa doctrine saint-simonienne dans la pensée italienne du Risorgimento. Il enseigna la philosophie du droit successivement à l'université de Messine et à celle d'Urbino.

Contraint à l’exil en 1938, il est nommé professeur de sociologie et de philosophie du droit à l’Université de Tucumán en Argentine. Revenu d’Argentine à la Libération, il enseigne la philosophie du droit à Parme, puis à partir de 1948 à Milan, où il se voit confier bientôt une chaire de sociologie du droit.

Il est l’initiateur et le cofondateur du Comité de recherche en sociologie du droit de l’Association internationale de sociologie ; il est notamment l’auteur d’une Introduzione alla sociologia del diritto.

En 1991, il a été fait docteur honoris causa de l'université Carlos III de Madrid en Espagne.

Sociologie du droit[modifier | modifier le code]

  • Treves Renato (a cura di), La Sociologia del diritto, Milan : Edizioni di Comunità, Diritto et cultura moderna, 1966.

Le livre a une préface par le doyen Carbonnier. Le manuel est une introduction à la sociologie du droit. À ses débuts : Vico et Montesquieu, Savigny et Bentham, puis Saint-Simon, Auguste Comte, Spencer, Tönnies, Durkheim, Gumplowicz, Oppenheimer, ensuite Marx, Engels, Lassalle, Renner et enfin, lhering, Kantorowicz, Ehrlich, Gény, Duguit, Holmes, Pound. Dans un second temps, Treves présente les pensées des « fondateurs » : Max Weber, Georges Gurvitch et Theodor Geiger.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les classes sociales en Italie, Cahiers internationaux de sociologie, Volume XXXIX, cahier double, 1965
  • (it) La Sociologia del diritto (a cura di), Milan : Edizioni di Comunità, Diritto et cultura moderna, 1966
  • « Bilan actuel de la sociologie du droit, » in Cahiers Internationaux de Sociologie, Volume XLI, cahier double, 1966
  • (it) Giuscibernetica, in: Nuovi sviluppi della sociologia del diritto 1966-1967. A cura di Renato Treves, Edizioni di Comunità, Milano 1968, pp. 307-325.
  • (it) Alle origini della sociologia del diritto (a cura di), Franco Angeli, Milano 1983
  • (it) Sociologia e socialismo. Ricordi e incontri, Milano, Angeli, 1990
  • Sociologie du droit, Presses Universitaires de France, Collection Droit Ethique, 1995
  • (it) Sociologia del diritto. Origini, ricerche, problemi. Prefazione di Mario G. Losano, Einaudi, Torino 1996, LV-352 p.
  • (it) Benedetto Croce filosofo della libertà, Polistampa 1998, 88 p.

Lire en ligne[modifier | modifier le code]

  • (es) [PDF] Article 2 de Treves : « Kelsen y la sociologia », Sociologia del diritto, n° 3, 1981
  • [PDF] Article de Treves : « Hans Kelsen et la sociologie du droit », Droit et Société, 1-1985
  • (es) Discurso de investidura como doctor honoris causa del profesor doctor Renato Treves, 1991

Voir également[modifier | modifier le code]

Sur Treves
  • (it) Società, Norme e Valori, Studi in onore di Renato Treves, a cura di U. Scarpelli e V. Tomeo, Milano Giuffré, 1984, p. 519-530.
  • André-Jean Arnaud, Simona Andrini, Jean Carbonnier, Renato Treves et la sociologie du droit – Archéologie d’une discipline, Paris, L.G.D.J., Collection Droit et Société, vol. 12, 1995
  • (it) B. Pastore, « Integrità, tradizione, interpretazione. Ricordo di Renato Treves », Rivista internazionale di filosofia del diritto, 1993, vol. 70, no 1, pp. 3-31, pp. 43-78
  • Losano Mario G., Renato Treves, sociologo tra il vecchio e il nuovo mondo, Unicopli, 1998, La circolazione dei modelli giuridici, 210 p. ISBN 8840005277
  • Mario Losano, « Renato Treves e la casa editrice Einaudi: ricordi d´un piccolo mondo ormai antico », in: Vincenzo Ferrari, Morris L. Ghezzi, Nella Gridelli Velicogna, Diritto, cultura e libertà. Atti del convegno in memoria di Renato Treves, Giuffrè, Milano 1997, pp. 663-689.
Liens externes et sources
  • Les notes de [PDF] l'article de Treves : « Hans Kelsen et la sociologie du droit », Droit et Société, 1-1985