Renato Natali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Natali.
Renato Natali
Naissance
Décès
(à 95 ans)
LivourneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Renato Natali, né le à Livourne et mort le à Livourne, est un peintre italien, membre du groupe de peintres post-Macchiaioli à Livourne au cours de la première moitié du XXe siècle. Il a souvent peint des prolétaires des quartiers de la ville portuaire et industrielle de Livourne, ainsi que les scènes de genre et de cabaret[1]

Alla Ribalta (circa 1930).

Biographie[modifier | modifier le code]

Renato Natali est né le 10 mai 1883 à Livourne, de Adolfo, un chapelier, et Corinna Giomi, dans une famille modeste[2]. Il n'a pas assisté à l'académie officielle, bien qu'on dise qu'il a appris de Guglielmo Micheli, et a été membre du Gruppo Labronico de peintres qui se sont réunis au Caffè Bardi à Livourne. Il a fourni quelques-unes des décorations pour l'établissement. Il s'est rendu à Paris pour deux ans en 1912, mais il est dit être tombé amoureux de Livourne à Paris. À Paris, il rencontre les dynamiques cercles d'artistes bohémiens, dont Amedeo Modigliani et les œuvres de Toulouse-Lautrec. Il participe à de nombreuses expositions, dont la Biennale de Venise, ainsi que des expositions à l'étranger, dont Brighton (Angleterre) , Minnesota (Etats-Unis), Buenos Aires (Argentine), le Caire (Egypte) et à Athènes (Grèce). En plus de la peinture, il pratique la gravure, la lithographie, et l'eau-forte. En 1978, il reçoit l'honneur de Commendatore al Merito della Repubblica. En 1980, Livourne parraine une rétrospective de son oeuvre[3]. Un "Mostra Antologica Renato Natali" est organisé en 1968 par la Casa Comunale della Cultura a Livourne, et organisée par Piero Caprile avec une monographie par Aldo Santini[4]

Parmi les titres de ses œuvres figurent : Dramma, Rissa, Ombra, Chiacchiera, Ombre e Luci, Veglione, Mascherata, Sera estiva, Musica Rusticana, Rotonda, Via dei Mulini a Vento, Voltina, Lazzeretto di Ardenza, et Baruffa[5]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fondazione Livorno, short bio.
  2. (it) « NATALI, Renato », sur treccani.it (consulté le 10 janvier 2017).
  3. Arte Livorno website, short biography.
  4. Cultural Journal of the Comune of Livorno, 2012.
  5. Arte Livorno biography.

Annexes[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]