Renate Schmidt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schmidt.

Renate Schmidt
Illustration.
Renate Schmidt en 2009
Fonctions
Ministre fédérale de la Famille, des Personnes
âgées, des Femmes et de la Jeunesse d'Allemagne
Chancelier Gerhard Schröder
Prédécesseur Christine Bergmann
Successeur Ursula von der Leyen
Vice-présidente du Bundestag
Désignée par le groupe SPD
Président Rita Süssmuth
Prédécesseur Annemarie Renger et
Heinz Westphal
Successeur Hans-Ulrich Klose
Biographie
Nom de naissance Renate Pokorny
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Hanau, Allemagne
Parti politique SPD
Profession Programmeuse
Analyste de systèmes

Renate Schmidt
Ministres fédéraux de la Famille d'Allemagne

Renate Schmidt, née Pokorny à Hanau le , est une femme politique allemande appartenant au Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD).

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Formation et activité professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle a grandi à Cobourg, Fürth et Nuremberg. À l'âge de 17 ans, elle fut contrainte de quitter l'école à cause de son état de grossesse. De ce fait, elle n'a jamais obtenu son Abitur.

En 1961, elle intègre la société de vente à distance Quelle, et entame une formation de programmeuse. Elle est par la suite devenue analyste de systèmes.

Elle travaille à son compte de 1968 à 1970, puis revient chez Quelle. Deux ans plus tard, en 1972, elle est élue membre du comité d'entreprise. Elle se voit libérée de toute obligation professionnelle l'année suivante pour se consacrer à ce mandat. En 1980, Renate Schmidt prend pour huit ans la présidence en Bavière du Syndicat du commerce, des banques et des assurances (HBV).

Vie de famille[modifier | modifier le code]

Elle a tout d'abord été mariée à Gerhard Schmidt, avec qui elle a eu trois enfants, mais celui-ci est décédé en 1984. Elle a épousé Hasso von Henninges quatorze ans plus tard.

Elle a par ailleurs fait partie d'associations caritatives liées à la protection de l'enfance, de l'environnement, des travailleurs ou à la lutte contre le SIDA.

Activité politique[modifier | modifier le code]

Au sein du SPD[modifier | modifier le code]

Elle adhère au Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) en 1972.

En 1991, elle est élue présidente du SPD en Bavière. Elle occupe ce poste pendant neuf ans. Elle a siégé à la présidence fédérale du parti entre 1991 et 2005, et en a occupé la vice-présidence de 1997 à 2005.

Au niveau institutionnel[modifier | modifier le code]

Renate Schmidt est élue pour la première fois députée fédérale de Bavière au Bundestag le . Sept ans plus tard, elle est désignée vice-présidente du groupe SPD au Bundestag et présidente du groupe de travail sur l'égalité hommes-femmes pour trois ans. À la suite des élections de 1990, elle devient vice-présidente du Bundestag et occupe ce poste jusqu'à la fin de la législature, en 1994.

Cette même année, elle quitte le Bundestag et se présente comme chef de file du SPD aux élections du Landtag de Bavière contre Edmund Stoiber, candidat de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU). Elle perd finalement le scrutin mais est désignée présidente du groupe parlementaire régional social-démocrate. Elle se représente en 1998, mais est de nouveau battue. Elle conserve la présidence du groupe SPD au Landtag mais l'abandonne en 2000, tout comme son siège de députée régionale.

Ministre de la Famille et fin de carrière[modifier | modifier le code]

Le , Renate Schmidt est nommée ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse dans la seconde coalition rouge-verte du chancelier Gerhard Schröder. Elle est réélue au Bundestag le , mais doit abandonner son ministère le 22 novembre suivant, à la suite de la formation d'une grande coalition. Elle siège alors à la commission parlementaire de l'Éducation, de la Recherche et de l'Évaluation technologique. Ne s'étant pas représentée aux élections fédérales du , elle quitte la vie politique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]