Ren Zhengfei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ren Zhengfei
Ren Zhengfei 2014.jpg
Fonction
Président-directeur général (en)
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Chongqing Jianzhu University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Propriétaire de
Parti politique
Arme
Distinction
Œuvres principales

Ren Zhengfei (chinois simplifié : 任正非 ; pinyin : Rén Zhèngfēi) est un entrepreneur chinois, fondateur et président-directeur général de Huawei Technologies.
Ancien cadre de l’Armée populaire, il est membre du Parti communiste chinois.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’origine modeste, Ren Zhengfei est né le 25 octobre 1944. Il est l’ainé de sept enfants de parents instituteurs dans la province du Guizhou. Évoquant cette période Ren Zhengfei indique : « Ma vie personnelle a été douloureuse et solitaire »[1]. Son enfance est marquée par la famine du Grand Bond en avant[2]. En 1963, il est diplômé, dans le domaine de l’ingénierie, de l'université de Chongqing[3]. Pendant la Révolution culturelle, il doit interrompre ses études[2].

Il commence à travailler dans le génie civil. Puis en 1974 il intègre l’Armée Populaire de Libération (APL) en tant que technicien militaire. Il y est l’inventeur de plusieurs réalisations technologiques. Il est alors désigné délégué de l’APL pour assister à la Conférence nationale des sciences en 1978[3].

Il est membre du Parti communiste chinois depuis le début des années 80[4].

En 1982, il quitte l’armée et va travailler dans l'industrie pétrolière. Puis, il fonde une entreprise de raccordements téléphoniques pour les hôtels[3]. En 1987, il fonde l’entreprise des télécoms Huawei[5].

En 2018, sa fortune est estimée à 3,4 milliards de dollars[6].

Alors que plusieurs pays de l’Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) évoquent un risque d'espionnage de la part d’Huawei[7], Ren Zhengfei dément cette possibilité : « J'aime mon pays, je soutiens le Parti communiste. Mais je ne ferai jamais rien pour nuire au monde »[8].

Famille[modifier | modifier le code]

Ren Zhengfei a trois enfants, deux filles : Sabrina Meng Wanzhou (directrice financière de Huawei) et Annabel Yao[9]; et un fils : Ren Ping.

Le 6 décembre 2018, Meng Wanzhou la directrice financière de Huawei est arrêtée au Canada sous la demande des Etats-Unis[4]. Huawei aurait notamment utilisé deux sociétés écrans, Skycom et Canicula Holdings, pour vendre des équipements télécoms à l'Iran en 2010, en contravention des sanctions. Avec ces mêmes artifices, Huawei aurait commercé avec la Syrie jusqu'en 2017[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ren Zhengfei : enfant solitaire des montagnes pluvieuses, fondateur discret du géant Huawei Numerama, 8 avril 2018
  2. a b et c Julie Zaugg Huawei, l'empire sous pression Les Échos, 25 avril 2019
  3. a b et c Ren Zhengfei Libre Service Actualités, 18 avril 2013
  4. a et b Claude Fouquet, « Arrestation de la numéro 2 de Huawei : Meng Wanzhou, une des femmes les plus influentes de Chine », sur lesechos.fr, (consulté le 7 décembre 2018)
  5. Le patron du chinois Huawei fidèle au Parti Libération , 22 janvier 2015
  6. (en) « Ren Zhengfei », sur Forbes (consulté le 6 décembre 2018)
  7. Activités supposées d'espionnage par Huawei : l'Otan enfonce le clou RFI, 14 mars 2019
  8. Le fondateur de Huawei prend enfin la parole pour démentir les accusations d'espionnage BFMTV, 21 janvier 2019
  9. (en) « Arrested and arresting: Huawei founder’s daughters », sur South China Morning Post, (consulté le 6 décembre 2018)