Renée Morisset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morisset.
Renée Morisset

Naissance
Saint-Damien-de-Buckland
Drapeau : Québec Québec
Drapeau du Canada Canada
Décès (à 80 ans)
Drapeau de Québec Québec
Activité principale pianiste duettiste
Collaborations Victor Bouchard
Maîtres Henri Gagnon
Germaine Malépart
Alfred Cortot
Antoine Reboulot
John Newmark
Conjoint Victor Bouchard
Distinctions honorifiques

Renée Morisset ([1] - [2],[3]) est une pianiste et professeure québécoise. Elle obtenu notamment le deuxième prix piano (CMM) en 1946[4] et premier prix piano (CMM) en 1947[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Renée sait lire la musique depuis qu’elle est en âge de lire[6]. En 1932 à 1933, elle fit des études de piano au couvent Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours et continua sa formation en suivant les cours de Henri Gagnon à Québec de 1937 à 1944[7]. Elle commença à travailler au Conservatoire de musique du Québec de 1944 à 1945[8] sous la direction de Germaine Malépart[9] puis au Conservatoire de musique du Québec à Montréal ou elle étudie avec Louis Bailly et John Newmark et Georges-Émile Tanguay (écrivain)[10]. En 1950, elle devient soliste avec l'Orchestre symphonique de Québec dans des concertos de Bach et de Mozart par exemple[11]. Elle fut aussi professeure au Centre d'art d'Orford Jeunesses musicales du Canada de 1955 à 1966, membre de plusieurs jurys pendant le concours international de Montréal en 1968 et le concours international Bach de piano en 1985 et pour le Conseil des arts du Canada[12]. En l’absence d’un organiste à sa paroisse, Renée devient la plus jeune organiste du Québec[6].

Compagne depuis de Victor Bouchard, elle mène avec lui une importante carrière de pianiste duettiste, reconnue internationalement. Ils furent nommés membres de l'Ordre du Canada en 1981 et ont été élevés au rang d'officiers en 1985 et ensuite sont devenus Chevaliers de l'Ordre national du Québec en 1994.[13] En 2008, un livre intitulé Le Grand Duo : Bouchard et Morisset pianistes duettistes de l'auteur Carole Bessette est publié à propos du couple [14].

Elle meurt à 80 ans, le , dans la ville de Québec au sein de la province du Québec au Canada.

Discographie[modifier | modifier le code]

Le duo de pianistes Victor Bouchard et Renée Morisset ont sortis plusieurs titres de musiques, voici la liste [15] :

- Dvořák Slavic Dances - Rachmaninoff Symphonic Dances Opus 45. (1990). REM 311129-XCD

- Évolution de la musique pour deux pianos: Mozart - Brahms - Schumann - Bartók - Milhaud. Ca 1952. Club national du disque CND-28

- Évolution de la musique pour piano à quatre mains: Bach - Brahms - Fauré - Poulenc - Stravinsky. Ca 1952. CND-50?

- Matton Concerto. TS, Susskind conductor. 1965. Cap SW-6123/CRI SD-317/5-ACM 29

- Mozart - Soler - Pépin - Debussy. 1968. CBC SM-61/(Pépin) 4-ACM 5

- Mozart Sonata No. 3 K497 -Schubert Rondo, Opus 138; Fantasy, Opus 103. 1976 Sel C-15.080

- Muethel Sonata duetto - Bouchard Toccata; Danse canadienne - Hétu Sonata. (1967). RCI 227/RCA CCS-1021/(Hétu) 4-ACM 31 (CD)

- Ssint-Saëns Le Carnaval des animaux. Vigeant narrator, O métropolitain, M. Bélanger conductor. 1984. CBC CH-002

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Potvin, « Morisset, Renée », Encyclopédie de la musique au Canada, 2000 (ajout 2004) (consulté le 24 mars 2011).
  2. Pierre-Olivier Fortin, « La pianiste Renée Morisset s'éteint à 80 ans », Le Soleil (Québec) (www.cyberpresse.ca/le-soleil), (consulté le 22 mars 2011).
  3. « Morisset (Bouchard) Renée, O.C., C.Q. (notice nécrologique) », Lépine Cloutier (lepinecloutier.com), (consulté le 22 mars 2011).
  4. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  5. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  6. a et b « Le grand duo Bouchard et Morisset : « Des virtuoses de classe internationale » (recension de leur biographie, écrite par Carole Bessette) », www.info-culture.biz, (consulté le 22 mars 2011).
  7. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  8. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  9. (en) « Germaine Malépart | The Canadian Encyclopedia », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  10. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  11. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  12. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  13. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  14. « Renée Morisset | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)
  15. (en) « Victor Bouchard | The Canadian Encyclopedia », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 14 novembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]