René Turlay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
René Turlay
Naissance
Décès
Distinctions Prix Holweck (1981)
Chevalier de la Légion d’Honneur

René Turlay (né en 1932 et mort le ) est un physicien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses premiers travaux au CEA de Saclay débutent de 1957 et portent sur l'étude de la production des mésons pi dans les collisions nucléon-nucléon à 2,3 GeV avec le synchrotron Saturne. Après sa thèse d'État, il part aux États-Unis en 1962 pour un séjour post-doctoral à l’université de Princeton. Il joua un rôle majeur dans toutes les phases de l'expérience à Brookhaven qui permit la découverte du phénomène de la violation de la Symétrie CP dans les interactions faibles. Cette découverte valu le prix Nobel de physique à James Cronin et Val Logsdon Fitch.

Hommages[modifier | modifier le code]

Le , une plaque à la mémoire de René Turlay[1] est dévoilée dans la bibliothèque du Dapnia au CEA de Saclay.

Le , la Société française de physique, la Direction des Sciences de la Matière du CEA et l'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) ont organisé à la Sorbonne un hommage[2] à René Turlay avec des présentations sur le futur de la Physique des hautes énergies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]