René Princeteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Princeteau.
René Princeteau
Description de cette image, également commentée ci-après

Le peintre René Princeteau dans son Atelier, tableau de Toulouse-Lautrec (1881)

Nom de naissance René-Pierre-Charles Princeteau
Naissance
Libourne
Décès (à 70 ans)
Fronsac
Nationalité France

René Princeteau[1], né le à Libourne, mort en à Fronsac, est un peintre animalier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Scène de chasse[réf. nécessaire].

Né dans une famille de riches notables possédant châteaux et vignobles, René Princeteau est sourd et muet de naissance. Il étudie à l'Institut national de jeunes sourds de Paris . Après avoir suivi des cours de sculpture à Bordeaux avec Dominique Fortuné Maggesi, il s’inscrit en 1865 à l’École impériale des beaux-arts à Paris, où il étudie sous la direction d’Auguste Dumont. Il loue un atelier au 235 de la rue du Faubourg-Saint-Honoré.

Ami d’Alphonse de Toulouse-Lautrec, il a d’abord comme élève son frère Odon puis devient le premier maître d'Henri de Toulouse-Lautrec dès 1871. Pendant la Guerre de 1870, il s'engage dans l'artillerie de l'armée de la Loire. Le peintre accumule alors dans ses carnets beaucoup de notes et de dessins. Il accède à la notoriété avec ses peintures de chevaux au Salon de 1885. Il réalise de nombreux tableaux de chasse à courre, de courses, ainsi que des paysages et des portraits équestres. En 1883, Princeteau quitte Paris pour le libournais dont il est originaire. Cette période marque le début de ses grandes compositions célébrant la vie rurale. Il s'installe dans le château de Pontus près de Fronsac sur les bords de l'Isle.

Famille Princeteau[modifier | modifier le code]

René Princeteau est le neveu de Charles Princeteau et le petit cousin de Charles-Édouard Princeteau, le général[réf. souhaitée].

Hommage[modifier | modifier le code]

Une place[2] et un collège[3] de Libourne portent son nom.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Patrouille de Uhlans
  • L'Habit rouge
  • Steeple chase sur l'hippodrome de la manche en 1880
  • Cheval blanc
  • Jockey conduisant son cheval

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Princeteau gentleman, sept catalogues édités à l'occasion de la rétrospective René Princeteau au musée des beaux-arts de Libourne du 15 juin 2007 au 3 octobre 2009. Le Festin, Bordeaux.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né « René-Pierre-Charles Princeteau ».
  2. article de Sud-Ouest
  3. lesecoles.net

Sur les autres projets Wikimedia :