René Mouriaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
René Mouriaux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (81 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Directeur de thèse

René Mouriaux est un politologue français né le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur d'État en science politique (1985)[2], on lui doit en particulier de très nombreux ouvrages qui font autorité sur le syndicalisme français.

Notamment, L'année sociale, publication annuelle, qu'il a dirigée de 1996 à 1998 (Editions de l'Atelier), puis codirigée depuis 1999 (éd. Syllepse).

Il a été membre du syndicat SNAP-FNSP (disparu depuis) et de la FSU.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'ouvrier français en 1970 (en coll. Gérard Adam), Paris, Armand Colin, 1971
  • Les syndicats ouvriers en France (en coll. Jacques Capdevielle), Paris, Armand Colin, 3e éd, 1976
  • L'univers politique et syndical des cadres (en coll. Gérard Grunberg), Paris, Presses de la Fédération Nationale des Sciences Politiques, 1980
  • Les syndicats européens et la crise (en coll. Klaus Armingeon), Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 1981
  • La parole syndicale (en coll. Alain Bergounioux et al.), Paris, 1982
  • La CGT Paris, Le Seuil, 1982
  • Les syndicats dans la société française Paris, Presses de la Fédération Nationale des Sciences Politiques, 1983
  • La forteresse enseignante: la Fédération de l'Éducation nationale (en coll. Véronique Aubert et al.), Paris, Fayard, 1985
  • Syndicalisme et politique Paris, Editions Ouvrières, 1985
  • Le syndicalisme face à la crise Paris, La Découverte, 1986
  • Mai 68. L'entre-deux de la modernité (en coll. Jacques Capdevielle) Paris, Presses de la Fédération Nationale des Sciences Politiques, 1988
  • La CFDT (en coll. Guy Groux), Paris, Economica, 1989
  • Petits boulots et grand marché européen (en coll. Jacques Capdevielle et Hélène Y. Meynaud) Paris, Presses de la Fédération Nationale des Sciences Politiques, 1990
  • Les syndicats européens à l'épreuve (en coll. Geneviève Bibes et al.) Paris, Presses de la Fédération Nationale des Sciences Politiques, 1990
  • Le syndicalisme en France Paris, Presses universitaires de France, coll. "Que sais-je ?, 1992, 5e éd, 2005
  • La CGT. Crise et alternatives. (en coll. Guy Groux), Paris, Economica, 1992
  • Le syndicalisme dans le monde, Paris, Presses universitaires de France, coll. "Que sais-je ?, 1993
  • Le syndicalisme en France depuis 1945, Paris, La Découverte, 1994, 2e éd, 2004
  • Comment nous ferons la révolution (en coll. avec Pierre Cours-Salies), réédition critique du roman d'Émile Pataud et Émile Pouget, Paris, Éditions Syllepse, 1995
  • Le syndicalisme enseignant en France, Paris, Presses universitaires de France, coll. "Que sais-je ?, 1996
  • L'unité syndicale en France (en coll. avec Pierre Cours-Salies), Paris, Syllepse, 1997
  • Le souffle de décembre (en coll. avec Sophie Béroud), Paris, Syllepse, 1997
  • Les crises du syndicalisme français, Paris, Montchrestien, coll. "Clefs", 1998
  • Le syndicalisme à mots découverts (en coll. avec Anne-Marie Hetzel et al.), Paris, Syllepse, 1998
  • Le mouvement social en France (en coll. avec Sophie Béroud et Michel Vakaloulis), Paris, La Dispute, 1997
  • Cellatex. Quand l'acide a coulé. (en coll. avec Sophie Béroud et al.), Paris, Syllepse, 2001
  • Deux récits de grève dans les années 1920 in Le Roman social de Sophie Béroud et Tania Régin (dir.), Paris, Editions de l'Atelier, 2002
  • Le vote ouvrier, Regards sur l'actualité, no 287, janvier 2003
  • Quarante ans d'histoire de la CFDT (1964-2004) (en coll. avec Pierre Cours-Salies), Montreuil, I CGT HS, 2004
  • La dialectique d’Héraclite à Marx, Paris, Syllepse, avril 2010

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF.
  2. Thèse sous la dir. de Georges Lavau : http://www.sudoc.fr/041195779.

Liens externes[modifier | modifier le code]