René Lapierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
René Lapierre
Description de cette image, également commentée ci-après
René Lapierre en octobre 2013.
Naissance
Saint-Hyacinthe, Canada
Activité principale
Poète, romancier, essayiste, professeur
Distinctions
Prix Victor-Barbeau 2002
Prix Alain-Grandbois 2013
Prix du Gouverneur général 2013
Grand Prix du Livre de Montréal 2017
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
poésie, essai, roman

Œuvres principales

  • L'Entretien du désespoir (2001)
  • Pour les désespérés seulement (2012)
  • Les Adieux (2017)

René Lapierre, né en à Saint-Hyacinthe, est un écrivain et professeur québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il enseigne de 1981 à 2015 la littérature (création littéraire, théorie des formes, éthique, esthétique et théories de la création) au département d’Études littéraires de l'Université du Québec à Montréal, où il a eu l’occasion de travailler avec un très grand nombre de poètes marquants de la relève québécoise.

Avant tout poète et essayiste, il publie à partir de 1980 une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels se distinguent le recueil de poésie Pour les désespérés seulement (2012), lauréat du prix Alain-Grandbois et du prix du Gouverneur général 2013, et Les Adieux (2017), Grand prix du livre de Montréal[1]. Il publie également des essais sur l’écriture et les théories de la création, la critique sociale et la spectacularisation de la culture[2]. Il a aussi publié en périodiques, dans des ouvrages collectifs ou dans les réseaux sociaux un grand nombre de textes d’engagement, notamment dans le contexte récent du Printemps érable.

Œuvre [3][modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

René Lapierre, lauréat du Grand Prix du livre de Montréal 2017 en compagnie de Suzanne Laverdière, directrice du Service de la culture de la Ville de Montréal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Grand Prix du livre de Montréal est remis à René Lapierre », sur revue.leslibraires.ca (consulté le 28 janvier 2019)
  2. http://litterature.uqam.ca/component/savrepertoireprofesseurs/ficheProfesseur.html?mId=t1eCVRCYXDE_
  3. http://iris.banq.qc.ca/iris.aspx
  4. « Victor Barbeau - Académie des lettres du Québec », sur Académie des lettres du Québec (consulté le 8 octobre 2020).
  5. http://www.librairiemonet.com/blogue/tag/prix-de-poesie-estuaire-bistro-lemeac/
  6. « Réné Lapierre, lauréat 2013 du prix de poésie Alain-Grandbois / UQAM », sur Actualités UQAM (consulté le 8 octobre 2020).
  7. http://www.academiedeslettresduquebec.ca/accueil/index
  8. « Premier livre, premier prix pour Stéphanie Pelletier », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 8 octobre 2020).
  9. http://gglivres.conseildesarts.ca/fr/about-apropos/archives/authors/r/rené%20lapierre
  10. « Le Grand prix du livre de Montréal remis à René Lapierre | Chantal Guy | Livres », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]