René Jouglet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
René Jouglet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
MontrougeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

René Jouglet est un écrivain français, né à Gommegnies le et mort à Montrouge le (à 77 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des années 1930, il effectue des voyages en Asie qui lui inspirent plusieurs ouvrages[1].

Il a été le collaborateur de l'éditeur Bernard Grasset à partir de la fin de l'année 1939.

Son roman Le Jardinier d'Argenteuil paru en 1937 a été adapté au cinéma en 1966 par Jean-Paul Le Chanois.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Roses sur la vie, Grasset, 1912 (poésies)
  • La Conquête, Grasset, 1914 (poésies)
  • L'Enfant abandonné, Grasset, 1924 ; rééd. Grasset, 1947
  • Le Nouveau Corsaire, Plon, 1924
  • Les Confessions amoureuses, Plon, 1925
  • Le Bal des Ardents, Plon, 1926
  • Lille, frontispice de Marcel Gromaire, Paris, Émile-Paul Frères, 1926
  • Une courtisane, Paris, Éditions du Sagittaire, 1926
  • Frères, Grasset, 1927 ; Fayard, 1933
  • Colombe, Paris, Éditions des Portiques/Mainz, 1928
  • Voyage à la République des Piles, Grasset, 1928
  • L'Étrangère, Calmann-Lévy, 1929
  • Les Aventuriers, Calmann-Lévy, 1930
  • L'Allemande, Paris, La Nouvelle Société d'Édition, 1931
  • Frieda ou le voyage allemand, Grasset, 1932
  • Le Nigaud, nouvelle inédite, (dans Candide), 11 février 1932
  • Le Jardinier d'Argenteuil, Grasset, 1933 ; Paris, J. Ferenczi et fils, 1937
  • Tulipe, nouvelle, Paris, l'Illustration, 1933
  • Au cœur sauvage des Philippines, Grasset, 1934
  • Dans le sillage des jonques, Grasset, 1935
  • Soleil levant, Grasset, 1936
  • La Ville perdue,Grasset, 1936 ; Éditions de la Nouvelle France, 1945 ; Hachette, 1947
  • Le Feu aux poudres, Grasset, 1937
  • Nouvelles de l'estaminet, Gallimard, 1937
  • Valparaiso, Grasset, 1939
  • Le Capitaine de Hong-Kong, Paris, Éditions Colbert, 1944
  • Le Masque et le visage, Grasset, 1945
  • La Mère et l'Amant, Paris, Éditions Ronsard, 1946
  • Le Jardin de l'Occident, nouvelle inédite (dans France-Illustration littéraire et théâtrale, n° 5), juillet 1947
  • L'Orage ou l'espoir est pour demain, Paris, Éditeurs français réunis, 1950
  • Laurence, Paris/Genève, Éditions de la Paix, 1951
  • Les Paysans ;
    • I. Enfance et jeunesse, Éditeurs français réunis, 1951
    • II. L'Apprentissage, Éditeurs français réunis, 1952
  • Le Désordre, Éditeurs français réunis, 1952
  • Le Coeur et ses pièges…, Paris, Éditions de la Paix, 1952
  • L'Or et le pain, Éditeurs français réunis, 1953
  • Mazowsze, chants et danses du folklore polonais, Paris, Éditions Cercle d'art, 1954
  • Commentaires sur le temps présent, Éditeurs français réunis, 1954
  • Les Premiers Feux du jour, Éditeurs français réunis, 1957
  • Le Mal du siècle, Éditeurs français réunis, 1960
  • Le Grand Carnaval, Éditeurs français réunis, 1961

Traductions de l'allemand[modifier | modifier le code]

Avec Romana Altdorf
  • Karl et Anna, suivi de Le Pont du destin, de Leonhard Frank, Rieder, 1929
  • La Fuite sans fin, de Joseph Roth, Gallimard, 1929

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Franck Michel, En route pour l'Asie, L'Harmattan, 2001, pp. 207-211

Liens externes[modifier | modifier le code]