René Jaudon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
René Jaudon
Naissance
Décès
Nom de naissance
René Marius Joseph Jaudon
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Formation
Élève
Distinctions
Lauréat de la Casa de Velázquez

René Jaudon, né le à Marvejols[1] et mort le à Puiseux-en-Bray, est un dessinateur-lithographe français[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

René Jaudon voit le jour rue des Teinturiers à Marjevols dans le Lozère, avec une atrophie des jambes. Ses parents trouvent une maison plus adaptée au handicap de leur fils, dans le village de Chirac, dont ils sont originaires.

Il fait sa scolarité à l'école religieuse, tenue par les frères du Sacré-Cœur. En 1900, la famille quitte la région, et s'installe à Chalon-sur-Saône. Il exerce son premier emploi à l'agence chalonnaise du comptoir d'escompte. Attiré par les arts, il entre en apprentissage à l'imprimerie Moret comme apprenti dessinateur-lithographe.

René Jaudon entre à l'Académie Julian à Paris, puis est admis à l'école nationale supérieure des arts décoratifs en 1908, tout en travaillant comme dessinateur-litographe à l'imprimerie Plummereau, puis chez Hachette. En 1910, il intègre l'école des beaux-arts de Paris. Il prépare le prix de Rome en réussissant aux épreuves préparatoires, mais chute à l'épreuve finale.

Après la Grande Guerre, il retourne à l'École des beaux-arts dans les ateliers de Flament et Renard. Il fait un séjour à la Casa de Velázquez dont il est lauréat. De retour en France, il rencontre la fille d'un sculpteur, Berthe Dubois, qu'il épouse le .

En 1922, il commence une carrière d'enseignant, chez Gustave Umbdenstock, architecte alsacien. En 1926 il est associé avec Baudry, ils forment à Paris une académie où ils enseignent la lithographie, la gravure et la peinture au 25 passage d'Enfer à Paris 14e arrondissement. Ses cours rencontrent un franc succès avec deux-cents élèves inscrits en 1939.

Il est nommé professeur de lithographie à l'école des beaux-arts de Paris en 1938, en remplacement de Louis Huvey, et continue parallèlement à dispenser son enseignement dans ses cours privés.

Bien que les cours cessent lorsque la France est envahie, ils reprennent normalement à la rentrée de septembre 1939. Les modèles sont choisis à l'Académie Calarossi, rue de la Grande-Chaumière.

En 1949, il arrête les cours privés pour raisons de santé et confie la direction de l'école au massier Robert Baudry, et ne poursuit que ses cours à l'École des beaux-arts. L'école va prendre le nom d'« atelier de dessin et d'arts décoratifs », Robert Baudry en assura le fonctionnement jusqu'en 1986. Aujourd'hui siège d'une association culturelle d'art dénommée « Académie 25 ».

René Jaudon habite dans l'Oise et se voit promu en 1950 commandeur des palmes académiques. Il prend sa retraite en 1959.

Il rend souvent visite à sa sœur, à la Canourgue, en compagnie de sa gouvernante. Il s'éteint subitement le 24 août 1966 alors qu'il vient de regagner Puiseux-en-Bray.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Roubaix, galerie Dujardin, du 28 février au 6 mars 1928

Distinction[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]