René Gaudy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaudy.
René Gaudy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
BayonneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

René Gaudy est un écrivain et critique dramatique français, né le (78 ans) à Bayonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant, il milite au sein de l'UNEF (vice-président de l'AGEB-UNEF-Besançon) et de l'UEC à Besançon de 1960 à 1962, puis à Paris de 1962 à 1966[1].

Critique dramatique, il a collaboré notamment à Miroir du cinéma, Le Nouveau Clarté, La Nouvelle Critique, France Nouvelle, Révolution, Options, Théâtre public et Cassandre, Frictions.

A l'automne 1968, il quitte Paris et rejoint le Théâtre populaire de Lorraine où il crée avec Jacques Kraemer et l'équipe du TPL en mars 1969 Splendeur et misère de Minette la bonne Lorraine, une pièce sur l'histoire des mineurs de fer et des sidérurgistes lorrains, jouée avec succès dans le bassin fer de Lorraine. Sur la lancée de Minette, avec une partie de l'équipe du TPL il arrive dans le pays de Montbéliard en 1970 et fonde le Théâtre des habitants, première troupe de théâtre professionnelle entièrement subventionnée par un comité d'entreprise (Peugeot-Sochaux). Il travaille avec l'animateur culturel du CE Peugeot Pol Cèbe et le groupe Medvedkine de Sochaux. Il a écrit plusieurs pièces de théâtre et participé à des spectacles d'intervention (Lorraine, 1970-1972, Sochaux, 1970-1972, guerre du Golfe 1991, bombardements sur la Serbie 1999).

A partir de 1977, il écrit des ouvrages sur l'histoire du mouvement ouvrier et de nombreuses biographies du Maitron gaziers-électriciens[2].

Il a publié un Petit guide du vieil Hébron (chapitres 1 à 3) dans la Revue d'études palestiniennes[3].

Il a enseigné à l'Institut d'études théâtrales-Sorbonne (1968-1969) et à l'École nationale supérieure des arts décoratifs (1982-2004).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arthur Adamov, Stock, 1971.
  • Voyage avec des cadres (collaboration), Éditions sociales, 1977.
  • Et la lumière fut nationalisée, Éditions sociales, 1978. 2e éd. 1996, Éd. La Vie ouvrière
  • Les porteurs d'énergie Tome 1, Temps actuels, 1982. 2e éd. Le Temps des cerises, 2006
  • Je te donnerai sept nuits d'amour, Éd. Bouffonneries, 1987
  • Métro : les dessous de la ligne 6, Albin Michel, 1992.
  • Les porteurs d'énergie Tome 2, Le Temps des cerises, 2008
  • A contre-fil, La Verdine, 2009
  • La nationalisation de l'énergie. Histoire d'un combat 1944-1947, Éditions de l'Atelier, 2016
  • Pièces de théâtre représentées:
  • Splendeur et misère de Minette la bonne Lorraine (collaboration avec J. Kraemer), 1970
  • Histoires du pays de Montbéliard, 1971
  • Trouble, 1972
  • La Poisson, 1975
  • Film
  • Alantar peinturc à Ivry, 2005, 35 minutes
  1. Les archives René Gaudy in Bulletin du Centre de recherches d'histoire des mouvements sociaux et du syndicalisme, n° 14, 1991, p. 85
  2. Éditions de l'Atelier, 1996
  3. Éditions de Minuit, 2005-2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]