René Cotton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
René Cotton
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

René Cotton, né le à Sainte-Colombe-lès-Vienne (Rhône) et décédé le à Paris (de longue maladie), était un ancien pilote automobile français de rallyes, de courses de côte et sur circuits, ayant exercé des responsabilités sportives au sein de l'entreprise Citroën durant les années 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière en compétition se déroula tout au long de la décennie précédente.

Dès 1951 il disputa les Mille Miglia sur Renault 4CV avec Jacques Blanchet. Il évolua ensuite rapidement -et essentiellement- sur Delahaye et Panhard jusqu'en 1956 (parfois Salmson en 1955-56), passant alors en cours de saison sur Maserati (avec Georges Guyot) et Mercedes 300 SL, voiture qu'il conduira encore en 1957.

Il participa également aux 24 Heures du Mans à cinq reprises entre 1954 et 1959 sur Panhard et Deutsch-Bonnet (essentiellement avec André Beaulieux (de); enregistrés initialement en sur la DB officielle de Lelong (en) et van der Bruwaene avec Vinatier, les deux pilotes ne roulèrent finalement pas).

Directeur de l’Ecurie-Paris-Île-de-France entre 1958 et 1963 – qui reposait alors sur des engagements de voitures privées Citroën lors d'épreuves de rallyes –, il entra officiellement chez ce constructeur durant la même année 1963, un Service Compétition entité en tant que telle étant « légalisé » lors du rallye Safari kényan en 1965.

Sa femme Marlène lui succédera après son décès.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Pilote[modifier | modifier le code]

Une Delahaye 135 « compétition spécial » à châssis court.

Titres acquis par Citroën sous son ère (« officieuse et officielle »)[modifier | modifier le code]

Principales victoires de Citroën sous son ère (« officieuse et officielle »)[modifier | modifier le code]

Pauli Toivonen, victorieux lors du rallye de Finlande 1962.
La SM victorieuse en 1971 au Maroc, entre les mains de Jean Deschazeaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]