René Bride

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue aérienne de l'abbaye de Saint-Hilaire.

René François Joseph Bride est né à Laneuveville-en-Saulnois (Moselle) le et mort à Reims le .

Biographie[modifier | modifier le code]

René Bride est le fils de Victor Bride et de Catherine Hottier. Il épouse Anne-Marie Eugénie Amélie Charlier.

Pharmacien à Reims dès 1932, il créa un laboratoire pharmaceutique en 1938. Conseiller municipal, premier adjoint au maire de Reims en 1949, puis, il succéda à Roger Jardelle au poste de maire de Reims le [1], poste duquel il démissionna le , à la suite d'un grave accident de la route.

Il fut conseiller général durant 18 ans, soit de 1949 à 1955 et de 1961 à 1973, mais aussi président de l'Académie de Reims en 1969[2].

Il repose à Ménerbes dans le Vaucluse dans la crypte de l'abbaye Saint-Hilaire, qu'il acquit et fit restaurer.

Distinctions[modifier | modifier le code]

René Bride a été élevé au rang de chevalier de la Légion d'honneur.

Une esplanade à Reims porte son nom.

Legs[modifier | modifier le code]

Les archives de la ville de Reims possède le fonds Bride conservé sous la cote 10S. Ce fonds est constitué de dossiers documentaires d'ouvrages et d'articles d'histoire locale issus de la Bibliothèque de monsieur Bride[3].

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La Vie rémoise.

Liens externes[modifier | modifier le code]