René Bolloré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Bolloré (homonymie).

René-Guillaume Bolloré, né le à Ergué-Gabéric dans le Finistère et mort le à Hyères dans le Var, est un industriel français, frère de Jacqueline Cloteaux, de Michel Bolloré et de Gwenn-Aël Bolloré.

Il fut l’un des Français libres ayant gagné Londres pendant la seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de René Bolloré (1885-1935)[1],[2] et de Marie Amélie Thubé (1889-1977), fille de l'armateur nantais Gaston Thubé[3].

Il fut président directeur général pendant une trentaine d’années, d'une usine de fabrication de papier fin, de papier à cigarettes (OCB) et aussi de papier bible pour livres (collection Pléiade de Gallimard). Il fut à la direction des papeteries familiales jusqu’en septembre 1974, hormis les cinq années de guerre.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]