René Allenbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
René Allenbach
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
DettwillerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

René Jean Édouard Allenbach, né le à Nanterre et mort le à Dettwiller, est un graveur-aquafortiste français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des études secondaires à Strasbourg puis entre en 1905 à l'école des arts décoratifs (1905-1910), où il est élève de Jordan, Camissar, et Daubner. Il fréquente en 1910-1911 l'Académie Royale de Leipzig, chez le graveur allemand Aloyse Kolb et y réalise trois gravures sur pierre : La vallée de la Zorn, Seekanzel am weissen See et L’Étang de Hanau. En 1912, il part à Munich sur les cours de l'Académie des arts du professeur Hahn puis revient à Strasbourg en 1913 où il installe son propre atelier. Il commence alors une carrière d'illustrateur et de graveur spécialisé en affichettes publicitaires (marques de bière, etc.) et accueille dans son atelier des peintres comme Lucien Hueber, Louis-Philippe Kamm, Jacques Gachot, Henri Solveen ou Charles Frantz.

En 1916, il est envoyé au front belge à Dixmude. Il fait alors de nombreux croquis des Flandres et pour le Louvre, réalise une eau-forte, Plaine d'Alsace.

Un des membres fondateurs de l'AIDA (Association Artistes Indépendants d'Alsace) (1920), il séjourne régulièrement à Saint-Tropez, en Suisse et à Cagnes-sur-Mer puis achète en 1932 une maison à Dettwiller qu'il transforme en mas provençal et dont il décore la terrasse d'une immense fresque.

En 1928, il devient professeur à l'école des Arts Décoratifs où il enseigne la gravure sur métaux et sur bois et dont il devient directeur en 1933 et expose en 1928 au Salon d'automne.

Il est inhumé à Dettwiller qui lui a décerné le le titre de citoyen d'honneur et dont une rue porte le nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florian Siffer, « Allenbach, René », dans Roland Recht et Jean-Claude Richez (dir.), Dictionnaire culturel de Strasbourg : 1880-1930, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, (ISBN 978-2-8682-0988-7), p. 26

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, Tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 31 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Hélène Braeuner, Les peintres et l'Alsace: autour de l'impressionnisme, 2003, p. 26.
  • Daniel Maes, René Allenbach, peintre et graveur, 1889-1958, photographies de Francis Gass, 1987.
  • Daniel Maes, « Les ex-libris de René Allenbach (1889-1958) »dans L'Ex-libris français, n° 279, automne-hiver 2019, p. 588-603.
  • Florian Siffer, « Allenbach, René », dans Roland Recht et Jean-Claude Richez (dir.), Dictionnaire culturel de Strasbourg : 1880-1930, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, (ISBN 978-2-8682-0988-7), p. 26

Liens externes[modifier | modifier le code]