Remy Ma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Remy Ma
Description de cette image, également commentée ci-après

Remy Martin, en 2005.

Informations générales
Surnom Remy, Rémy Martin, Shesus Khryst, The BX Savior Shesus Khryst
Nom de naissance Reminisce Smith
Naissance (35 ans)
Castle Hill, Bronx
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeuse, auteure-compositrice
Genre musical Rap East Coast, gangsta rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 1999
Labels Sure Shot, Remynisce, Capitol
Site officiel remyma.com

Remy Ma, anciennement Rémy Martin, de son vrai nom Reminisce Smith (née le à Castle Hill, Bronx, New York[1]), est une rappeuse américaine et ancienne membre du groupe de Big Pun, Terror Squad.

Ma participe dans les singles à succès Lean Back de leur second album True Story, et Ante Up (Remix) des M.O.P.. Son premier album solo, There's Something about Remy: Based on a True Story, est commercialisé le . Elle est également récompensée par les magazines Vibe et Source, d'un ASCAP et d'un BET dans la catégorie « Meilleure rappeuse ». Remy explique s'être grandement influencée de Big Pun] et Roxanne Shanté[2]. Smith est actuellement inculpée pour huit ans à la Bedford Hills Correctional Facility for Women pour avoir tiré sur Makeeda Barnes-Joseph dans l'abdomen[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Remy Ma et sa sœur Kristin Devereaux ont grandi à Castle Hill Projects dans le Bronx, New York et ont souvent assisté aux conséquences des actes de leur famille à cause des méfaits la drogue. Elle est forcée de veiller sur ses frères et sœurs à un jeune âge et s'isole fréquemment des problèmes familiaux en écrivant des poèmes. Elle apprend la dure réalité des minorités et de la place des femmes dans la société. Elle extériorise sa colère à travers des battles de rap à l'école. Elle se popularise rapidement dans le Bronx, puis finit par travailler au côté de Big Pun. À la suite d'un entretien, et d'une battle, Pun devient rapidement son mentor[2]. Remy apparaît pour la première fois dans l'industrie musicale sur l'album de Big Pun intitulé Yeeeah Baby (sous le nom de Remi Martin) dans les singles Ms. Martin et You Was Wrong[4].

À la suite du décès de Big Pun, le rappeur Fat Joe signe avec Smith sur les labels SRC Records et Universal, et en fait la nouvelle membre du groupe Terror Squad. À la suite du succès du single Lean Back, qui la mène à une nomination aux Grammy Awards, Remy Ma fait paraître les singles de son premier album There's Something About Remy: Based on a True Story, que sont Whuteva et Conceited. L'album se vend à 37 000 exemplaires dès son premier jour de vente, et à 158 000 la première année. L'album est accueilli par des magazines tels que XXL, Rolling Stone et Vibe.

Téléréalité, second album et supergroupe[modifier | modifier le code]

À la suite du départ de Remy de Terror Squad, confirmé le 10 avril 2007, plusieurs contrats venant de sociétés et émissions télévisées lui sont proposés. Elle projette d'abord de créer sa propre émission sur VH1 uniquement sur sa vie de rappeuse sur une scène rap en majorité gouvernée par les hommes. Elle enregistre entretemps l'album PunisHER, titre inspiré de son mentor Big Pun. Elle compte également faire paraître son premier album en tant que membre d'un supergroupe nommé 3Sum, aux côtés des rappeuses Shawnna et Jacki-O (en)[5]. Tous ces projets sont mis de côté à la suite d'un règlement de compte par arme à feu qui la mène tout droit en prison[3].

Règlement de compte[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet 2007, Smith se présente d'elle-même dans un commissariat de New York à la suite d'une altercation survenue le matin même dans une boîte de nuit à Manhattan. La police explique qu'elle était avec un groupe d'amis à l'extérieur du Pizza Bar, un nightspot de Manhattan, lorsqu'une bagarre éclate vers h du matin. Pendant l'altercation, une balle blesse Makeda Barnes-Joseph au torse ; Joseph est accusé d'avoir volé 3 000 $ à Remy[6]. Des sources policières indiquent que Barnes-Joseph accuse Smith de lui avoir tiré dessus[7]. Les vidéos de surveillance ne montrent aucune preuve d'altercation ou d'arguments. Smith plaide non coupable tandis qu'elle est jugée pour tentative d'homicide, agression et possession d'arme à feu[8]. Smith est ensuite accusée de subornation de témoin et d'agression à la suite d'une altercation en août 2007[9].

De son côté, Barnes-Joseph est opérée à plusieurs reprises. Elle souffre de problèmes d'engourdissement à ses deux jambes et de problèmes intestinaux. En 2007, Barnes-Joseph porte plainte et réclame une somme de 80 millions de dollars à Smith pour dommages. Selon ses avocats, Smith doit purger une peine de huit ans au Bedford Hills Correctional Facility for Women de Bedford Hills et devrait être libérée d'ici 2015. Remy épouse son fiancé et rappeur Papoose, durant son incarcération en mai 2008[10],[11]. Lors d'une entrevue avec Funkmaster Flex en juillet 2012, Remy Ma annonce sa libération dans 22 mois[12]. En février 2014, son époux Papoose confirme sa libération pour juillet 2014[13]. Remy Ma est libérée de prison le [14].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Most Anticipated
  • 2007 : The BX-Files
  • 2007 : Shesus Khryst
  • 2008 : BlasRemy

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Remy Ma: From the Grind to the Glamour
  • 2007 : Shesus Khryst

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marisa Brown, « Remy Ma > Biography », Allmusic (consulté le 28 juillet 2010)
  2. a et b (en) « Remy Ma Biography », Sing365.com (consulté le 6 mai 2010).
  3. a et b (en) « News: Remy Ma Suffers Major Setback In Jail Release Hopes »,‎ (consulté le 12 avril 2014).
  4. (en) « Yeeeah Baby: Big Pun: Music », Amazon.com (consulté le 16 mai 2010).
  5. (en) « Remy Ma Gets Real, Preps Two New Albums », Billboard.com (consulté le 16 mai 2010).
  6. (en) Sophia Chang, Rapper Remy Ma sought in shooting, AP, 14 juillet 2007.
  7. (en) Veronika Belenkaya, Warren Woodberry Jr, Dorian Block, and Robert F. Moore, Remy Ma's gun rap, New York Daily News, 15 juillet 2007.
  8. (en) AP, Rapper Remy Ma Arraigned in NYC Shooting, AP, 16 juillet 2007.
  9. (en) IHT, Judge rejects bid to raise New York rapper Remy Ma's bail, 14 mai 2008.
  10. (en) SOHH [1] SOHH. 13 juillet 2008.
  11. (en) Remy Ma Trying to overturn prison sentence.
  12. (en) Remy Ma Is Alive: Rapper Calls Hot 97 From Prison To End Twitter Death Hoax Rumors
  13. (en) « Remy Ma Will Be Released From Prison In July » (consulté le 12 avril 2014).
  14. (en) « Remy Ma Released From Prison », Rap-Up (consulté le 28 août 2015)