Remora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les poissons
Cet article est une ébauche concernant les poissons.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Remora est un genre de poissons de la famille des Echeneidés, appelés couramment rémora. Ces poissons à ventouse sont célèbres pour leur association phorétique avec les requins. Le rémora mesure environ 40 cm, mais certaines espèces, comme le rémora fuselé, peuvent atteindre un mètre de long. Le rémora a été l'objet, au cours de l'Antiquité et jusqu'au XVIIe siècle, d'une légende merveilleuse puisqu'on le croyait capable d'immobiliser des navires dès lors qu'il s'y attachait. L'étymologie du terme grec echenéis (de echein : tenir, retenir et naos : bateau) donne lieu à deux interprétations, l'une rationnelle, l'autre fabuleuse: "celui qui s'accroche au bateau" ou "celui qui retient le bateau" . Aristote dans son Histoire des animaux (L. II) et Pline l'Ancien dans son Histoire naturelle décrivent ce poisson. Ovide le mentionne également. La légende du rémora s'amplifie principalement à partir du Ier siècle ap. J.-C., et traverse le Moyen Âge. On la retrouve sous le nom de Echinus (oursin de mer) chez Albert le Grand, puis avec la Renaissance et le développement de l'alchimie, le rémora devient un symbole alchimique du froid, et il est convoqué pour ses pouvoirs d'immobilisation.

On retrouve de nombreux emblèmes au XVIe siècle faisant figurer ce poisson et Guillaume Rondelet dans son Histoire des poissons, souligne lui aussi la diversité de ses formes et de ses appellations. Cyrano de Bergerac, dans ses États et Empires du soleil, met en scène la bataille entre le rémora (l'animal-glaçon) et la salamandre (l'animal de feu). C'est avec Linné que le rémora perd définitivement son caractère légendaire et ses propriétés alchimiques.

Attention : Le nom vernaculaire rémora (avec accent aigu) correspond à la famille Echeneidae dont la moitié des espèces appartiennent au genre Remora (majuscule, mais pas d'accent).

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Ce genre regroupe plusieurs espèces : Selon FishBase[1] & ITIS[2] & WRMS[3] :

Devise[modifier | modifier le code]

La ville d'Evian en avait fait sa devise : Utinam remora (Puisse-t-elle être le rémora !)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (FishBase, 2010)
  2. (ITIS, 2010)
  3. (WRMS, 2010)
Remora et détail de la ventouse
Raie manta et ses rémoras