Remig Stumpf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stumpf.
Remig Stumpf
Bundesarchiv Bild 183-1987-0522-030, Remig Stumpf.jpg
Remig Stumpf en 1987
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
BergrheinfeldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles

Remig Stumpf est un coureur cycliste allemand né le à Schweinfurt (RFA) et mort le à Bergrheinfeld (Allemagne)[1]. Il devient professionnel en 1988 et le reste jusqu'en 1993.

Carrière[modifier | modifier le code]

Stumpf, qui commence le cyclisme en courant pour le RSG Nuremberg, est l’un des meilleurs coureurs allemands sur route des années 1980. Il obtient des bons résultats dans les classes de jeunes. En 1986, il gagne en étant amateur, le Tour de Cologne, le Tour de Berlin et le Tour de Düren. Au Tour de Suisse en 1987, il remporte la cinquième étape. En 1987 et 1988, il remporte le Ernst-Sachs-Tour. En 1987, il participe à la Course de la Paix où le départ est donné à Berlin et remporte la 13e étape. En 1987 et 1988, il est champion d'Allemagne du contre-la-montre amateurs.

En 1988, il participe aux Jeux olympiques de Séoul, sur la course sur route individuelle (14e place) et le contre-la-montre par équipes. Il devient ensuite professionnel chez Toshiba. En 1991 et 1992, il participe au Tour de France, mais abandonne à chaque fois. Il court également des courses de six jours et remporte à deux reprises les Six jours de Cologne, en 1992 avec Bruno Holenweger et en 1993 avec Urs Freuler.

En 1993, Stumpf met un terme à sa carrière de cycliste à 27 ans. Il joue ensuite au football américain puis ouvre un restaurant à Schweinfurt[2],[3].

Le 14 mai 2019, Remig Stumpf et son épouse Mirjam, avec qui, il était récemment séparée, sont retrouvés morts dans une maison de Bergrheinfeld. Une fois l'autopsie terminée, les enquêteurs ont confirmé que Stumpf a tué sa femme, puis s'est suicidé[4]. Le couple avait trois enfants, Stumpf a également laissé un enfant de son premier mariage[5].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

En 1987, Stumpf (au centre) remporte la 13e étape de la Course de la Paix.

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1991 : abandon (17e étape)
  • 1992 : abandon (13e étape)

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :