Relations entre le Qatar et la Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Relations entre le Qatar et la Turquie
Drapeau du Qatar
Drapeau de la Turquie
Qatar et Turquie
Qatar Turquie

Les relations entre le Qatar et la Turquie sont marquées par une alliance assez forte depuis que les deux Etats se sont mutuellement et officiellement reconnus en 1972. Récemment, une convergence de vues concernant la Guerre civile syrienne et la révolution égyptienne de 2011 les a rapprochés.


Relations politiques[modifier | modifier le code]

Les premiers accords bilatéraux datent des années 1980, mais prennent véritablement de l'ampleur dans les années 2000[1].

Le Qatar et la Turquie se sont opposés à la prise du pouvoir par Abdel Fattah al-Sissi en Égypte en 2014, tout en soutenant les Frères musulmans. Ils soutiennent également les mêmes groupes politiques en Libye et les mêmes rebelles en lutte contre le régime en Syrie[2].

Lors du coup d'état manqué en Turquie en juillet 2016, l'émir du Qatar Tamim ben Hamad Al-Thani apporte un soutien ferme au président turc Erdogan[3].

En juin 2017, après la mise sous quarantaine du Qatar par plusieurs pays du Golfe, le président turc critique les sanctions prises et annonce la poursuite du développement des relations entre les deux pays[4].

Relations économiques[modifier | modifier le code]

Environ 8000 turcs vivent au Qatar[3]. Plus de 200 sociétés turques sont présentes dans l'Emirat[5]. Les échanges économiques ont atteint fin 2015 plus de 1,2 milliard de dollars contre 769 millions en 2013[2].

Le Qatar va devenir un important fournisseur de gaz naturel liquéfié pour la Turquie, après la signature en décembre 2015 d'un contrat en ce sens, qui ne fixe cependant pas encore le volume concerné[6]. Un important gazoduc acheminant le gaz qatari vers la Turquie (et au-delà vers l'Europe) a été proposé.

QIA possède des actifs en Turquie, dont la banque Finansbank achetée fin 2015[7].

Coopération militaire[modifier | modifier le code]

La Syrie[modifier | modifier le code]

Les deux pays souhaitent le départ de Bachar el-Assad[3].

Base turque au Qatar[modifier | modifier le code]

En 2016, un accord a été signé entre les deux pays pour la construction au Qatar d'une base militaire turque permanente[8]. Cet accord permettra à la Turquie de disposer à terme d'une présence militaire d'environ 3 000 soldats dans le golfe Persique. Alors qu'une crise diplomatique éclate le 5 juin 2017 entre divers pays arabes et le Qatar, la Turquie – dont le président Recep Erdogan déplore immédiatement « l'isolement » et les « sanctions » contre son allié – annonce accélérer l'envoi de ses premiers contingents militaires avec le vote express en ce sens du parlement turc le 7 juin[9].

Relations culturelles[modifier | modifier le code]

En 2014, la construction d'un village turc au Qatar a été lancée[10].

L'Année culturelle Qatar-Turquie s'est tenue en 2015 à l'initiative du gouvernement qatari dans le but d'améliorer la coopération culturelle entre les deux pays[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Turkey, Qatar have constructive influence in region », sur DailySabah.com
  2. a et b « Le Qatar s’affiche en allié indéfectible de la Turquie d’Erdogan », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2017)
  3. a b et c « Le Qatar s'affiche en allié de la Turquie », sur lefigaro.fr,
  4. « Le président turc critique les sanctions contre le Qatar | Europe », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2017)
  5. (tr) Yeni Şafak, « Qatar and Turkey ... Relations that transcend traditional diplomatic frames », sur Yeni Şafak (consulté le 7 juin 2017)
  6. (en) Serdar Karagöz, « Turkey, Qatar sign liquefied natural gas agreement », Daily Sabah, (consulté le 7 décembre 2015)
  7. Wall Street Journal [1]
  8. Washington Institute [2]
  9. La Turquie veut peser dans la crise entre le Qatar et les monarchies du Golfe sur le site de RFI le 8 juin 2017.
  10. (ar) « Foundation stone laid for Turkish Village », Gulf-Times,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2017)
  11. (ar) « Qatar Turkey 2015 Year of Culture opens », Gulf-Times,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2017)