Relations entre le Cambodge et le Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Relations entre le Cambodge et le Japon
Drapeau du Cambodge
Drapeau du Japon
Cambodge et Japon
     Cambodge      Japon

Les Relations entre le Cambodge et le Japon sont les relations internationales entre le Cambodge et le Japon. Le Japon a une ambassade à Phnom Penh.

Commerce[modifier | modifier le code]

En 2006, les échanges commerciaux entre les deux pays étaient de :

  • Du Japon vers le Cambodge : 14 milliards de Yens (2006)
  • Du Cambodge vers le Japon : 9,5 milliards de Yens (2006)

De 2010 à 2013, les investissements japonais au Cambodge sont passés de $3,3 millions à $365 millions, une croissance principalement due à l'ouverture de nombreux supermarchés dans le pays khmer[1]. En 2013, la Chine et le Japon étaient les deux principaux investisseurs étrangers au Cambodge[2].

Entreprises japonaises actives au Cambodge[3] :

Les échanges se portent également sur la formation professionnelle, le gouvernement cambodgien ayant signé en 2014 des conventions permettant à 33 entreprises et 2 organisations japonaises d'accueillir des travailleurs cambodgiens[4].

En , le Japon et la Cambodge signent un accord de services aériens visant à établir un cadre juridique pour ouvrir des routes aériennes régulières entre les deux pays[5].

Aide japonaise[modifier | modifier le code]

De 1992 à 2008, le Japon a fourni un total de $1,2 milliard d'aide au développement[3].

En 1993, le gouvernement japonais a engagé le projet Japan Relief for Cambodia (JrfC) visant à développer des programmes tels que la construction de 400 écoles primaires, l'orphelinat New Life, l'hôpital de l'espoir[3]...

En 2006, les gouvernements japonais et cambodgiens ont signé un accord définissant un nouveau programme d'aide japonais d'une valeur de $59 millions.

Le gouvernement japonais a fourni une aide importante pour le déminage et l'éducation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]