Relations entre la Guinée équatoriale et l'Union européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Relations entre la Guinée équatoriale et l'Union européenne
Drapeau de la Guinée équatoriale
Drapeau de l’Union européenne
Guinée équatoriale et Union européenne
     Guinée équatoriale      Union européenne
Ambassades
Ambassade de l’Union au Gabon, pour la Guinée équatoriale, Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC
  Ambassadeur Cristina Martins Barreira
non résident
  Adresse Lotissement des Cocotiers, Bas de Gué-Gué,
Boîte Postale 321, Libreville
  Site web Site de la délégation

Les relations entre la Guinée équatoriale et l’Union européenne reposent principalement sur l'accord de Cotonou[1].

Absence de représentation et d'aide au développement[modifier | modifier le code]

La Guinée équatoriale a émis une réserve sur l'article 11 de l'accord de Cotonou lors de sa ratification. Cet article fait référence à la Cour pénale internationale et invite l’État à ratifier le Statut de Rome. Dès lors, l'Union – considérant que la réserve vidait l'accord de sa substance – a considéré la ratification comme invalide. De ce fait, la Guinée équatoriale n'a pu bénéficier des 10e et 11e Fonds européen de développement. De même, l'Union n'a pas envoyé de délégation en Guinée équatoriale. Celle-ci est donc représentée sur le territoire équatoguinéen par les représentations de ses États membres à tour de rôle et par l'ambassade établi au Gabon[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b SEAE - 2013

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]