Relations entre la France et Saint-Marin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Relations entre la France et Saint-Marin
Drapeau de la France
Drapeau de Saint-Marin

Les relations entre la France et Saint-Marin désignent les relations diplomatiques bilatérales s'exerçant entre deux pays européens, la République française et la Sérénissime république de Saint-Marin.

L'ambassadeur français en Italie représente également la France au Saint-Marin[1]. Le Saint-Marin dispose d'une ambassade en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les relations entre les deux pays remontent au Directoire et aux guerres révolutionnaires en Italie. La République de Saint-Marin était une alliée de Bonaparte, comme en témoignent les accords commerciaux qu'elle a conclus avec les Etats satellites de la France révolutionnaire. Bonaparte admirait la résilience du peuple de Saint-Marin et refusa d'envahir le pays.

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Soutien diplomatique[modifier | modifier le code]

Lorsque la France présente des candidats dans les instances internationales dont Saint-Marin fait partie (comme le Conseil de l'Europe ou les Nations Unies), Saint-Marin les soutient[1].

Relations économiques[modifier | modifier le code]

Les deux pays sont aujourd'hui liés par une convention fiscale. Saint-Marin et la France ont une monnaie commune, l'euro.

Echanges culturels[modifier | modifier le code]

Les deux pays sont majoritairement catholiques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, « Relations bilatérales », sur France Diplomatie : : Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (consulté le 3 novembre 2018)